Image Organisation
Développement
Optimisez votre activité

Bulletin de santé des entreprises en France et en Île-de-France

     


Les chiffres de l'Observatoire consulaire des entreprises en difficultés (OCED) établis au
1er août 2017 en France et en Île-de-France : procédures amiables, procédures d'observation et liquidations judiciaires.

« UNE DYNAMIQUE BAISSIÈRE QUI VA EN S’ACCÉLÉRANT »

 

La diminution des ouvertures de procédures s’amplifie au plan national (- 9,0 %, en glissement annuel au 1er juillet 2017) comme en Île-de-France (- 8,7 %, en glissement annuel au 1er juillet 2017). Il faut remonter à 2011 pour observer une telle décrue en Île-de-France. 

Plus précisément :

  • Au plan national, les ouvertures de procédures se situent près de 13 % en dessous de leur niveau de 1993 et 10 % sous celui de 2009, elles sont passées en dessous de la barre des 56 000. 
  • En Île-de-France, traduisant la spécificité de la région, ces ouvertures s’établissent à 31 % en dessous du pic historique de 1993 ; elles sont aussi inférieures au palier atteint en 2009 (de 13 points).   
 

Évolution des défaillances en France et en Île-de-France
depuis janvier 1998
(Sur 12 mois glissants, Base 100 : décembre 1993)

 Evolution des défaillances en France et en Île-de-France depuis 1998

En Île-de-France, le rythme de diminution des ouvertures de procédures collectives s’accélère et les ouvertures de procédures amiables marquent une pause. Ces évolutions s’inscrivent dans un contexte où la croissance continue du PIB imprime un souffle nouveau.
Croissance mondiale à son plus haut niveau depuis 2015 ; révision à la hausse du PIB pour la zone euro ; amélioration continue du climat des affaires ; fort rebond de la fréquentation touristique ; production manufacturière en nette hausse en glissement annuel ; prévision d’une progression de l’investissement dans l’industrie manufacturière ; optimisme des ETI en termes d’emploi et d’investissement selon l’enquête de Bpifrance Le Lab et de la DGE ; amélioration des carnets de commande et situation financière renforcée pour les ETI ; augmentation de la consommation des ménages ; accélération des exportations au second trimestre ; délais de paiement au plus bas depuis 20 ans ; fort dynamisme de la création d’entreprises, notamment dans les transports ; repli soutenu des demandes de délais adressées à l'URSSAF par les TPE ; accélération toujours sensible de la diminution des avances et du nombre des bénéficiaires de la garantie AGS…
Mais, investissements largement financés par la dette ; incertitudes liées aux négociations sur le Brexit ; taux de chômage toujours à un niveau élevé malgré son recul et l’augmentation solide de l’emploi salarié au second trimestre...

 

Évolution du nombre des ouvertures de procédures collectives
en Île-de-France, depuis janvier 2011
(Sur 12 mois glissants, Base 100 : décembre 1993) 

Evolution des procédures collectives en Île-de-France, depuis janvier 2011

  • Focus sur l’impact social des procédures amiables et judiciaires : depuis plusieurs mois, recul des emplois touchés, sauf dans le cadre des procédures amiables :

-  Le nombre des emplois perdus du fait de la liquidation judiciaire est revenu au niveau de l’entrée dans la crise ;
-  En procédure d’observation (sauvegarde ou redressement judiciaire), les effectifs salariés enregistrent une diminution 2 fois plus rapide que celles des ouvertures de procédures ;
-  En procédure amiable (mandat ad hoc et conciliation), le nombre des emplois concernés connaît toujours une forte augmentation, toutefois 2 fois plus réduite que les mois précédents. 

> Retrouvez tous les chiffres du Bulletin de santé mensuel des entreprises en France et en Île-de-France
(pdf - 394 Ko)

Mis à jour le 19/09/2017

Votre CCI vous répond

Votre CCI vous répond au 0820 012 112 (0,12€/minute)

Calendrier
septembre 2017
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Du 4 septembre au 22 octobre 2017

Hauts-de-Seine