La Vignette Crit-Air obligatoire depuis le 16 janvier 2017

Avez-vous commandé votre vignette Crit'Air ? Si non, dépêchez-vous car elle est obligatoire à Paris, hors périphérique, depuis lundi 16 janvier ! 

Vignettes Crit'AirPremière ville à mettre tout son territoire en « Zone à Circulation Restreinte », Paris souhaite améliorer la qualité de l’air en limitant les émissions de particules du trafic automobile. De différentes couleurs, les vignettes Crit’Air permettront de distinguer les véhicules en fonction de leur niveau de pollution et donc de s’assurer que les restrictions de circulation des plus polluants sont respectées selon un barème fondé sur les normes Euro. Six types de pastilles différentes pourront être collés sur les pare-brise. Elles sont définies en fonction de la motorisation et de l’âge du véhicule : vert pour les zéro émissions (véhicules électriques ou hydrogène) puis numéroté du « 1 » violet (peu polluant) au « 5 » gris (plus polluant).

Des restrictions de circulation progressives et soutenables

Depuis le 1er septembre 2015, la circulation des poids lourds, bus et autocars immatriculés avant le 1er octobre 2001 est interdite dans la capitale. Pour les voitures et les utilitaires légers immatriculés avant le 1er janvier 1997, cette interdiction est effective du lundi au vendredi de 8h à 20h, depuis le 1er juillet 2016. Après une période pédagogique de 6 mois, les contrevenants seront désormais verbalisés, dès le lundi 16 janvier 2017. Les autres véhicules, parisiens, franciliens ou visiteurs, correspondant aux critères 1 à 5 des vignettes Crit’Air peuvent continuer à circuler librement, sous réserve d’être équipés d’une vignette. D’ici quelques mois, l’absence de celle-ci sur un véhicule fera l’objet d’une amende.

Ce qui change en cas de pic de pollution

Conformément au nouvel arrêté interministériel, les mesures en cas de pic de pollution seront améliorées : la circulation alternée sera ainsi remplacée par la mise en place de la « circulation différenciée ». Celle-ci consistera à interdire progressivement la circulation des véhicules, selon leur niveau effectif de pollution et selon l’intensité et la durée du pic, cela dans tout le périmètre compris à l’intérieure de l’A86.

Des aides de la Ville en faveur des modes de déplacement plus propres

Depuis 2015, la Ville de Paris aide les particuliers qui souhaitent se séparer de leur véhicule polluant : remboursement du Pass Navigo, abonnement d’une durée d’un an à Vélib’, réductions sur les abonnements Autolib’, aides financières pour l’achat d’un vélo électrique ou d’un triporteur etc. Pour les professionnels parisiens et de petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), une aide pouvant atteindre 9.000 euros est proposée pour l'achat d'un véhicule électrique ou GNV (gaz naturel). 

En savoir plus
Mis à jour le 17/01/2017

Suivez Commerce de Paris sur

Facebook Commerce de Paris Twitter Commerce de Paris

Formations - Réunions d'information