Innov'up : dispositif régional d'aides aux entreprises innovantes

Innov up

Le dispositif Innov Up se décline à toutes les étapes du processus d'innovation, depuis la phase d'étude jusqu'à la commercialisation. Nous vous informons et vous accompagnons dans votre démarche.

Innov'Up : un dispositif de soutien aux entreprises innovantes

Le but d’Innov’up est soutenir les entreprises innovantes sur l’ensemble de leur parcours, de l’idée à la commercialisation. Le dispositif régional se décline à travers quatre aides financières :

  • Une aide à la faisabilité, pour valider l’opportunité de son projet d’innovation : Innov'up Faisabilité
  • Une aide au développement, pour réaliser son projet d’innovation : Innov'Up développement
  • Une aide au prototypage, pour créer un prototype : Innov'Up Prototypes
  • Une aide à l’expérimentation, pour tester son innovation et se confronter aux usages avant la mise sur le marché : Innov'Up expérimentation

Innov'Up faisabilité

Innov’up faisabilité est ouverte aux TPE, PME et laboratoires de recherche à but non lucratif, implantés en Île-de-France et tout secteur d’activité confondu.

« Cette subvention, cofinancée par la Région et BPI France, est destinée à soutenir l’entreprise dans la préparation et la maturation de son projet de développement, donc dans la phase d’études amont », souligne Vivien LACONE, responsable Développement financement innovation à la CCI Hauts-de-Seine.

Innov’Up Faisabilité peut subventionner jusqu’à 50 % des dépenses de l’entreprise et jusqu’à 70 % s’il s’agit d’un projet industriel ou si l’entreprise à moins d’un an d’existence.

Innov'Up Développement

Innov’up Développement soutient également des projets dans la phase amont mais les critères d’attribution de même que le montant de la subvention ne sont pas les mêmes que Innov'Up faisabilité.

Cette aide de la région et de BPI France, exclusivement réservée cette fois-ci aux PME, peut aller jusqu’à un montant de 100 000 €, avec un abondement possible jusqu’à 1 M€ sous forme d’avance remboursable. Le taux de prise en charge varie par ailleurs en fonction de la nature du projet et de la taille de l’entreprise (de 25% à 50% maximum). Sont concernées les dépenses externes (investissements immatériels, prestations de service) ou les dépenses internes (personnels affectés au projet).

« Cette aide est plutôt accordée à des projets qui, au-delà de leur aspect technique et commercial, ont une éthique RSE » souligne Vivien LACONE.

Innov’Up Prototypes

Au-delà de la phase étude, les entreprises  doivent nécessairement modéliser leur projet puis le tester dans des conditions réelles d’expérimentation avant de le commercialiser. Pour soutenir ces entreprises  sur ces deux étapes cruciales d’un développement, la Région a mis en place une nouvelle aide : Innov’up Prototypes, destinée à financer la création d’un prototype innovant du point de vue technologique, de nouveaux types de contenus, de services ou nouvelles pratiques numériques.

Cette subvention régionale est exclusivement réservée aux PME et aux TPE ayant au minimum un an d’existence. Les entreprise peuvent bénéficier d’une subvention maximum de 100K€, le taux de prise en charge des dépenses variant selon la taille de l’entreprise (45% pour les TPE et 35% pour les PME).

« L’octroi de cet aide est toutefois assorti de certaines conditions, précise Vivien LACONE. Pour être éligible, l’entreprise ne doit pas avoir bénéficié de plus d’une aide régionale dans le cadre de cet appel à projet. Elle ne peut également présenter qu’un seul projet par structure. L’entreprise doit également s’engager à recruter des stagiaires dans le cadre de la mesure régionale 100 000 stages pour les jeunes franciliens ».

Le dossier doit aussi s’inscrire dans la thématique de l’appel à projet lancé par la région.

Innov'Up Expérimentation

Dernier volet du dispositif, Innov’up Expérimentation a été conçue par la région et BPI France pour permettre à des TPE-PME ou ETI localisées en Île-de-France de pouvoir tester le produit qu’elles ont développé en grandeur réelle sur une période de 6  à 18 mois maximum.

« C’est en quelque sorte l’antichambre avant la commercialisation et la production », souligne Vivien LACONE.

L’expérimentation doit nécessairement être réalisée dans le cadre d’un partenariat effectif avec une commune ou un territoire situé en Île-de-France.

Nous vous accompagnons

Chacune de ces aides est assortie de conditions spécifiques, et s'adresse à certaines catégories d'entreprises ou d'innovation. Nos conseillers sont là pour vous aider à y voir plus clair, à bénéficier des aides Innov'Up.

«  Notre rôle consiste tout d’abord à vérifier si l’entreprise remplit bien tous les critères fixés pour l’aide visée », précise Vivien LACONE. « Cette première étape évite bien souvent à une TPE ou une PME de perdre du temps dans la préparation d’un dossier qui, dès le départ, ne sera pas recevable.

Si l’entreprise est éligible à l’une des subventions Innov’up, nous l’aidons alors à structurer sa demande de financement, soit en relecture soit en l’accompagnant dans la rédaction de son dossier. Si l’entreprise ne répond pas aux critères requis, nous pouvons éventuellement l’orienter vers d’autres types d’aides mieux adaptées à sa situation comme TP’up ou le CIR par exemple».
 

En savoir plus sur Innov'Up