L@ Vitrine, lettre d'information pour les commerçants

Sécurité des commerces : les bons gestes au bon moment

ÎLE-DE-FRANCE

Pour les responsables de magasins, se prémunir contre les actes de délinquance, préserver sa sécurité, celle de son établissement et de sa clientèle, et protéger ses biens sont une préoccupation quotidienne.


Pour aider les commerçants à améliorer leur comportement en matière de sécurité, la CCI Paris organise régulièrement des réunions d’information en partenariat avec la Préfecture de police.

 Ces rencontres  sont animées par les spécialistes de la prévention situationnelle, les policiers du SPPAD (Service de Prévention et de Police Administrative) de la Préfecture de police de Paris en collaboration avec les services "Mission Prévention Communication" des commissariats concernés.

A cette occasion, les commerçants peuvent bénéficier de conseils pratiques en matière de prévention, de réglementation, de gestion des conflits sur différents thèmes : cambriolage, colis suspect, escroquerie, main courante, plainte, transport d'argent, vol à l'étalage, à main armée, par le personnel, etc.
 

Des conseils et des outils pour se prémunir

 

« La prévention en matière de sécurité, c’est comme une assurance, on trouve ça inutile, jusqu’au jour où on a un incident », souligne Christian Azemar, brigadier-chef du SPPAD et intervenant lors de  ces réunions.  Pour améliorer la sécurité de leur établissement, les commerçants parisiens ont heureusement la chance d’avoir à leur disposition deux outils particulièrement utiles : les Missions Prévention et Communication (MPC)  et le site internet Cespplussur.

Les policiers des MPC bénéficient d’une formation spécifique sur la sécurisation des locaux et peuvent donc se rendre dans les commerces, afin d’évaluer gratuitement les faiblesses de leur sécurité. De plus, ils facilitent les relations entre les commerçants et le commissariat (prise de plainte, problèmes récurrents dans le quartier).

Dédié aux professionnels parisiens et de la petite Couronne, le site Cespplussur, délivre quant à lui des conseils pratiques et des rappels utiles via des actualités, de la documentation, une foire aux questions, etc. Les commerçants ont la possibilité d’accéder sur simple inscription à un contenu personnalisé via une zone privée, mais aussi de recevoir par sms des informations sur des faits délictueux d’ordre public, de prévention et de mode opératoire. 

 

Mon commerce et Vigipirate

Qu’est-ce que le plan Vigipirate ? Comment l’appliquer dans son commerce (surveillance, colis suspect, évacuation…) ? Comment se préparer et réagir en cas d’attaque terroriste ?... Autant de questions également abordées par les policiers du SPPAD lors de ces réunions. 

« Quelles que soient les circonstances, soyez attentifs à ne pas déposer d’objets susceptibles d’être dangereux ou suspects sur la voie publique », recommande notamment Christian Azemar. Le cas s’est déjà produit pour des bonbonnes de gaz laissées par un commerçant sur le trottoir. Sans l'intervention d'un policier hors service qui a pu prendre contact avec le responsable, le quartier aurait pu être « bouclé » avec toutes les conséquences qui en découlent : circulation interdite, évacuation, arrêt de toute activité commerciale...

De même, en matière de surveillance, certaines règles doivent être respectées. Si  le  plan Vigipirate autorise en effet les commerçants à demander à tout client entrant dans son établissement d'ouvrir son sac, cette intervention ne peut pas s’effectuer sans son assentiment. Toutefois, si la personne s’y oppose, le commerçant peut lui refuser d’entrer. Le commerçant qui souhaite appliquer le plan Vigipirate a l’obligation d'afficher clairement son adhésion au dispositif, sur sa vitrine ou dans son magasin. En cas de difficultés, la priorité reste la discussion et l'explication. Si aucune solution ne peut être trouvée, seuls les services de police sont habilités à effectuer une vérification plus poussée.
 

Vous souhaitez améliorer la sécurité de votre commerce et en savoir plus sur les différents dispositifs mis à votre disposition ?  Cinq conférences-débats sont organisées cette année dans les locaux de la CCI Paris et en mairies d’arrondissements. 

Votre CCI à vos côtés

Verbatim

G. Barbier CCI"  L’installation de systèmes de sécurité souvent onéreux (alarmes, vidéo-surveillance, etc.), certes conseillée, ne remplacera jamais de bonnes attitudes quotidiennes dans vos commerces, car se reposer exclusivement sur l’aspect technique serait à mon sens une erreur. C’est comme croire que l’airbag pourra vous sauver en cas d’accident. 

Ce qui vous sauve, c’est de conduire prudemment ! "

Gérald BARBIER - Vice-président de la CCI Paris, en charge du commerce