Inauguration du Centre d'Information et de Documentation Economique au Cameroun

La CCI Paris Île-de-France s'investit pour les entreprises au Cameroun

Entretien avec Benoît Maille, chef de projet international à la CCI Paris Île-de-France, en charge de la réalisation de ce projet.

Le 10 mai dernier, la CCI Paris Île-de-France a participé à l’inauguration du Centre d’Information et de Documentation Économique - CIDE à Douala, capitale économique du Cameroun. Ce projet ambitieux, porté en coopération avec l’AFD (Agence Française de Développement), la CPCCAF (Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones) et la CCIMA du Cameroun (Chambre de Commerce d’Industrie des Mines et de l’Artisanat), avait pour but de faciliter l’accès des PME à l’information d’affaires. 

D’où est venue l’idée d’un Centre d’information économique à la CCIMA du Cameroun ?

La CCIMA disposait déjà d’un Centre d’information depuis plusieurs années, mais sa documentation, en format papier, était insuffisante et peu actualisée. L’objectif de ce projet était donc de moderniser ce Centre, à travers deux volets. D’une part, un réaménagement des locaux et de son mobilier, avec notamment de nouveaux équipements multimédia. D’autre part, la dématérialisation et le rafraîchissement de la documentation grâce à la mise en œuvre d’un véritable système d’information économique. A ma connaissance, un dispositif aussi complet n’existe nulle part ailleurs en Afrique subsaharienne.

Quels services propose le Centre et à qui s’adresse-t-il en priorité ?

Le nouveau CIDE propose désormais quatre types de services complémentaires : une bibliothèque électronique comprenant 400 études économiques et sectorielles sur le Cameroun et l’Afrique, une plateforme de veille, une sélection de bases de données internationales et un moteur de recherche personnalisé. Le Centre est ouvert à toute personne majeure : porteurs de projet, entreprises camerounaises ou étrangères, étudiants, mais aussi aux collaborateurs de la CCIMA. Les services sont entièrement gratuits et des antennes existent dans les dix délégations régionales de la CCIMA.

Quels sont les principaux objectifs du Centre ?

Aujourd’hui, l’économie repose sur l’information, c’est le nerf de la guerre pour les entreprises : elle est devenue essentielle pour leurs décisions stratégiques. Or, il y a un vrai déficit d’informations en Afrique car les canaux institutionnels et la presse économique y sont moins nombreux. C’est ce à quoi le nouveau Centre cherche à remédier, afin de provoquer un effet de levier favorisant le développement des affaires au Cameroun.

En quoi ce projet renforce-t-il l’action de la CCI Paris Île-de-France au Cameroun ?

La mise en place du CIDE entre pleinement dans le cadre de l’action de la CCI Paris Île-de-France à l’international. Il favorise le développement de l’économie camerounaise qui offre de nombreuses opportunités pour les entreprises françaises. Sur place, nos entreprises seront mieux informées et pourront établir des contacts plus facilement. Par ailleurs, en renforçant la relation entre la CCI Paris Île-de-France et la CCIMA du Cameroun, ce projet contribue à pérenniser le modèle de coopération Nord-Sud et Sud-Sud développé depuis plus de 40 ans entre organismes économiques intermédiaires par la CPCCAF. Au vu de l’excellent accueil fait au CIDE lors de son inauguration, nous n’excluons pas à l’avenir de renouveler cette expérience dans d’autres pays africains, pourquoi pas au Bénin ou en Tunisie.

En savoir plus

Suivez-nous !
  • Suivez nos actualités internationales sur Twitter
  • Suivez nos actualités internationales sur Linkedin
Clubs et réseaux Afrique
Afrique Proche et Moyen Orient