Image Organisation
Environnement
Valorisez votre engagement environnemental
Fiche pratique

Réaliser un diagnostic énergétique en entreprise

     
Le diagnostic énergétique permet d'identifier les sources potentielles d'économies d'énergie. En cela, il est la démarche intiale primordiale à la bonne définition des actions de maîtrise de l'énergie dans les entreprises.

Qu'est-ce qu'un diagnostic énergétique - DE ?

C'est une étude approfondie des différents postes consommateurs d'énergie qui permet de détecter des gisements d'économies d'énergie potentiels et de déterminer les actions et investissements nécessaires pour parvenir à exploiter ces gisements au meilleur coût pour l'entreprise.

Le diagnostic porte sur les consommations d'énergie des équipements de production (le "process" ou les "procédés") et sur les utilités (éclairage, chauffage, climatisation, ventilation, transport).

Dans le cadre du projet CHANGE financé par le programme Energie Intelligente Europe, les conseillers de la CCIP vous proposent de réaliser gratuitement dans votre entreprise un pré diagnostic Energie.


Existe-t-il des aides financières pour la réalisation d'un DE?

La réalisation d'un diagnostic énergétique est une étape préalable indispensable pour mettre en place des actions efficaces et rentables pour laquelle l'entreprise peut bénéficier d'une aide financière de l'Agence française de maîtrise de l'énergie (ADEME ). En moyenne 1 000 études énergétiques dans l'industrie sont subventionnées chaque année par l' ADEME.

L'obtention d'aides à l'investissement est d'ailleurs liée à la réalisation d'un tel diagnostic.


Le soutien de l'ADEME aux études énergétiques s'inscrit dans son dispositif d'aide à la décision. Ses aides sont à hauteur de 50% du coût, avec la prise en compte d'une assiette maximum de :

  • 5 000 € pour les pré-diagnostics;
  • 50 000 € pour les diagnostics;
  • 100 000 € pour les études de projets.
Le taux d'aide peut être plus élevé pour les PME (60%) et les TPE (70%). Ces dispositions sont largement mises en oeuvre par les Directions Régionales de l'ADEME et adaptées en fonction des accords avec les partenaires locaux dont les conseils régionaux.
Source :
Dossier "Diagnotic énergétique", Energie Plus 15 avril 2011 - n° 464

Qui peut réaliser un diagnostic énergétique ?

Des entreprises de services énergétiques, des bureaux d'études, des bureaux de contrôle, des centres techniques et même certaines chambres de commerce et d'industrie proposent la réalisation de tels diagnostics.

Dans les grandes entreprises, cette tâche peut être confiée à un expert en interne.

Comment se déroule un diagnostic energétique ?

La méthodologie des diagnostics énergétiques dans l'industrie a fait l'objet de l'édition d'une norme BP X30-120 (mars 2006). De même, la norme EN 16001 sur le Système de Management de l'Energie (SME) donne le cadre complet sur lequel les entreprises peuvent s'appuyer pour piloter leur stratégie énergétique.
Source : Dossier "Diagnotic énergétique", Energie Plus 15 avril 2011 - n° 464

Les prestataires et les utilisateurs peuvent également se référer aux cahiers des charges Prédiagnostic utilisation rationnelle de l'énergie et Diagnostic utilisation rationnelle de l'énergie de l'ADEME.


Etape 1 : l'analyse préalable ou pré-diagnostic énergie

Cette étape du pré-dagnostic ne doit donc pas être négligée. Elle a pour objectif d'avoir une vision globale de la situation de l'entreprise, ce qui permet de l'orienter vers des diagnostics plus ciblés concernant les actions les plus rentables.

Au cours de cette étape, l'expert :

  • réalise un bilan énergétique d'un site,
  • compare les performances énergétiques avec des références connues,
  • dresse une première évaluation des gisements d'économies,
  • oriente l'industriel vers des interventions simples ou des études approfondies.

Cette phase démarre par une réunion de lancement au cours de laquelle le dirigeant de l'entreprise fait remettre à l'expert les documents que celui-ci aura préalablement demandés :

  • plan du site avec surface et désignation des locaux,
  • factures de gaz, d'électricité, de fuel, etc.,
  • données caractérisant l'entreprise : chiffres d'affaires, tonnages produits, etc.

L'entreprise doit prévoir de mettre à disposition de l'expert une personne à plein temps la première demi-journée. Cette personne devra ensuite être disponible pour répondre le cas échéant aux questions et demandes d'informations de l'expert.

Au cours de cette première demi-journée, l'expert effectue une visite détaillée afin de repérer les principaux postes consommateurs d'énergie et s'entretient généralement avec le responsable de la maintenance.

Par la suite, il rédige un rapport qu'il présente à l'entreprise et le modifie en fonction de ses observations. Il adresse une fiche descriptive à l'ADEME pour déclencher l'aide.

Cette phase dure en moyenne deux jours. Elle permet d'identifier et de hiérarchiser les actions ultérieures.


Etape 2 : l'analyse détaillée des gisements d'économies d'énergie

Lors de cette phase, l'expert procède à une campagne détaillée de mesures qui vont permettre d'identifier précisément les gisements d'économies d'énergie.

Il dresse ensuite les bilans énergétiques des différents secteurs et matériels étudiés.

Etape 3 : les actions et solutions

En accord avec l'entreprise et en fonction des résultats de la phase précédente, l'expert détermine les actions à mener sur les procédés et les utilités (chauffage, éclairage, etc.).

Il identifie et décrit les solutions, fournit une approche du coût des investissements à réaliser et du temps de retour.

Que peut-on attendre d'un diagnostic énergétique ?

Le diagnostic va permettre de faire émerger des solutions adaptées à l'entreprise dont la mise en oeuvre peut conduire à une baisse de la facture énergétique de 15% à 20%.

Références réglementaires
Voir aussi sur le site
Aller plus loin
Publications
Mis à jour le 27/04/2011
Affichage de contenus web

Votre CCI vous répond au 0820 012 112 (0,12€/minute)

La CCI de Paris vous accompagne
Abonnez-vous