Comment réaliser son bilan comptable ?

Comment réaliser son bilan comptable

La gestion d’une entreprise comprend tout l’aspect comptable, surtout si l’entreprise ne délègue pas cette partie en externe.

Il faut réaliser un bilan comptable complet et détaillé de l’activité de l’entreprise, chaque année lors de la clôture de l’exercice.

L’écriture d’inventaire : une étape à ne pas négliger

La première étape pour réussir son bilan comptable est de clôturer l’exercice en cours, et par conséquent d’en réaliser un inventaire précis.
En fonction de l’activité exercée, il faut noter toutes les prestations ou produits en cours, ou encore le stock de marchandises, dans un journal d’opérations diverses.
Il faut par la suite ajuster les soldes du compte de résultat en commençant par faire une séparation des exercices. Pour cela il faut regrouper les charges qui appartiennent à l’exercice mais qui courront encore après et les ajuster et stopper sur l’exercice concerné.
Cette étape pourrait être facilitée avec une bonne gestion comptable en amont, mettant systématiquement les factures concernant les charges ou produits constatés d’avance dans un dossier à part.
Il arrive aussi que des charges et produits apparaissent dans l’exercice en cours mais ne soient facturés que dans l’exercice suivant, dans le cas de charges à payer, de factures clients ou fournisseurs voire de produits à recevoir.
Avec toutes ces données variables, l’entreprise doit aussi se préparer aux risques en ajoutant des provisions spéciales.
Avant de passer à la révision des comptes, il est important de calculer et prendre en compte les impôts et taxes tels que l’impôt sur les sociétés et la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises, qui découlent des comptes de charges diverses et produits.

La révision des comptes : vérification globale et détaillée

Une révision sérieuse des comptes est nécessaire pour que le bilan comptable soit approuvé. Pour cela il est nécessaire d’éditer un livre auxiliaire des mouvements non lettrés contenant les soldes clients et fournisseurs créditeurs ou débiteurs avec les justificatifs. Les comptes de trésorerie doivent aussi être justifiés en réalisant un état de rapprochement bancaire vérifiant que le solde comptable correspond au solde du dernier relevé bancaire.
Après avoir vérifié et justifié les comptes clients, fournisseurs et la trésorerie, il faut vérifier que les mouvements comptables soient cohérents puis examiner les soldes de l’exercice en cours avec ceux de l’exercice précédent et expliquer les variations importantes.
Pour finir la révision des comptes, il reste à justifier les comptes sociaux, fiscaux et de capitaux propres.
Attention, toutes les révisions et justifications doivent être notées et documentées.

L'édition des comptes annuels

Le bilan comptable doit contenir le bilan, le compte de résultat et l’annexe légale pour être complet.
Le bilan permet d’obtenir une image de l'actif et du passif de la société au moment de la clôture de l’exercice, alors que le compte de résultat montre la valeur créée et l’annexe interprète et justifie les résultats.
La présentation du bilan annuel peut être faite de trois façons : une présentation de base, simplifiée ou développée.
La présentation de base intervient lorsqu’il est impossible d’utiliser la version simplifiée : au-delà d’un bilan de 4 000 000 euros, d’un chiffre d’affaire de 8 000 000 euros et pour les entreprises de plus de 50 salariés. La présentation développée permet d’insérer des justificatifs détaillés.
Ce choix de présentation dépend de la taille de l’entreprise, mais aussi de ses besoins au moment du bilan annuel.

Recherche de financements

Vous avez besoin de conseils pour trouver des financements ? Nous vous accompagnons dans l'identification des sources de financement possibles et à la structuration des demandes auprès des organismes financeurs