Marchés du Grand Paris : de nouveaux signataires de la charte bancaire

Pour donner toutes les chances aux TPE, PME de participer aux marchés du Grand Paris et des Jeux Olympiques 2024, CCI Business Grand Paris accueille de nouveaux partenaires de la Charte bancaire.

Explications sur les besoins de financements des entreprises franciliennes avec Vivien Lacône, responsable financement de la CCI des Hauts-de-Seine.

 

Pas d’inquiétudes, malgré les retards, les travaux du Grand Paris avancent. Mi- décembre 2018, à Bagneux, un tunnelier commençait le tracé de la future ligne 15 du métro tandis que la Société du Grand Paris publiait de nouveaux avis de marchés. De réelles opportunités pour les TPE et PME franciliennes rendues lisibles par la CCI Paris Île-de-France sur la plateforme CCI Business Grand Paris. Les entreprises membres ont accès aux demandes des donneurs d’ordres, mais aussi à des informations qualifiées, à des suivis personnalisés, à des événements clés, à de la formation pour répondre aux marchés publics  et à de l’accompagnement à la recherche de financement.

Charte bancaire – la liste s’allonge

Le 12 novembre 2018, 5 nouveaux établissements bancaires sont venus s’ajouter aux 6 autres signataires de la charte bancaire*. Leur engagement ? Faciliter l’accès des TPE et PME franciliennes aux marchés du Grand Paris. Comment ? Les demandes de financement sont examinées par des conseillers bancaires connaissant la mécanique des marchés publics. Une fois le dossier complété, la réponse est délivrée dans les 15 jours. « Au préalable et pour mettre toutes les chances du côté de l’entreprise, les conseillers de la CCI Business Grand Paris et les experts financement de la CCI Paris Île-de-France auront étudié les besoins de financement » explique Vivien Lacône.

Financement des entreprises – des manques de clairvoyance

La problématique de financement des entreprises est un sujet récurrent. Outre l’accessibilité à certains dispositifs bancaires, les entreprises manquent parfois de recul sur leurs demandes de financement. Des dirigeants sollicitent des établissements bancaires alors que la santé de leur organisation ne leur permet pas. « Les problèmes peuvent être niés ou sous-estimés. D’où l’importance de compter sur un regard extérieur bienveillant et expert débouchant sur des recommandations vers d’autres financeurs » constate Vivien Lacône. Une intervention qui permet aussi de faciliter le dialogue entre la banque et l’entreprise, chacun ayant une temporalité différente.

Loi de finances 2019 – avoir les reins solides

En novembre 2018, la CCI Paris Île-de-France attirait l’attention des pouvoirs publics par voie de communiqué de presse sur « des mesures fiscales (qui) pourraient mettre en péril l’activité des professionnels de la construction ». Parmi elles, l’augmentation de la Taxe sur les bureaux va générer 120 millions € de prélèvements supplémentaires sur les entreprises pour renforcer la Société du Grand Paris. Une taxe qui s’ajoutera à d’autres mesures fiscales portant à près de 600 millions €, la contribution des entreprises au Grand Paris et à la transition écologique. La CCI Paris Île-de-France appelle à la concertation pour « concilier les enjeux de développement des infrastructures et la capacité pour les entreprises à y contribuer ». La charte bancaire a plus que jamais son utilité.

*Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, Banque populaire Val de France, BRED Banque Populaire, Crédit Mutuel Alliance Fédérale, La Banque Postale, Crédit Agricole Île-de-France, BNP Paribas, Société Générale, Caisse d’Epargne Île-de-France et Banque Populaire Rives de Paris, LCL.

Jeux olympiques 2024 : un, deux trois, construisez !

Le 29 novembre 2018, CCI Business Grand Paris et la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo) formalisaient un partenariat. L’objectif est d’apporter des informations qualitatives en amont des appels d’offres. Une opportunité pour les PME et TPE et les organisations issues de l’économie sociale et solidaire qui doivent se voir attribuer 25 % des marchés par la Solideo. Il est prévu la sortie de terre d’une quarantaine d’infrastructures pour un budget de 3,2 milliards d’euros HT. TPE & PME franciliennes, à vos jeux, partez !