Déplacements professionnels : quelles sont les mesures à prendre suite au coronavirus ?

Dans le cadre de la pandémie de Coronavirus, un décret réglemente les déplacements des personnes en dehors de leur domicile jusqu'au 31 mars 2020. Pour l’exercice d’une activité professionnelle, certains déplacements sont autorisés. Les restrictions n’ont pas pour vocation un arrêt total de l’activité économique des entreprises mais une mise en place de mesures limitant la propagation du virus. 

Quels sont les déplacements professionnels autorisés pour les salariés ? 

Afin de limiter la propagation du coronavirus, les déplacements professionnels doivent être limités avec notamment la mise en œuvre du télétravail.  

Pour rappel, seul s certains établissements recevant du public ont l’interdiction de recevoir du public.
> Consultez la fiche : Coronavirus/ COVID-19 : quels commerces sont autorisés ou interdits de recevoir du public ?


Pour ces salariés, en cas d’impossibilité de mise en place de télétravail les trajets autorisés sont : 
 

  • les trajets entre le domicile et le ou les lieux d'exercice de l'activité professionnelle,
  • à la demande de l'employeur, les déplacements de nature professionnelle insusceptibles d'être différés. 

L’employeur doit fournir une attestation justifiant le déplacement. Le salarié devra la présenter sur demandes des autorités avec un justificatif d’identité. 

Téléchargez : 
Le justificatif de déplacement professionnel.

Il n’est pas nécessaire que le salarié se munisse, en complément,  de l’attestation de déplacement dérogatoire. 

Quels sont les déplacements professionnels autorisés pour les travailleurs non-salariés ? 

Les micro-entrepreneurs, les entrepreneurs individuels, les présidents de SAS, les gérants de SARL... sont autorisés à se déplacer pour des raisons professionnelles si l'acivité ne peut être réalisée en télétravail et si le le déplacement ne peut pas être différé.

Pour ces travailleurs non-salariés, les déplacements autorisés sont : 
 

  • le trajet entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités et ne pouvant pas être organisées sous forme de télétravail  ;
  • les déplacements professionnels ne pouvant être différés. 

Les travailleurs non-salariés ne pouvant fournir le justificatif de déplacement professionnel  doivent se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire en cochant le premier motif de déplacement
 

Exemple : Un électricien reçoit une demande urgente d’un client pour réaliser une prestation. Le degré d’urgence de l’intervention peut justifier son déplacement

 

Téléchargez
L'attestation de déplacement dérogatoire.

Quels sont les autres déplacements autorisés ? 

Pour les établissements qui demeurent ouvert à leurs salariés, des déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées par arrêté. 
 

De plus, le déplacements aux seules fins de participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative et dans les conditions qu'elle précise.

Quelles sont les mesures de précaution à prendre en cas de déplacement ? 

L’autorisation de déplacement ne doit pas évincer les mesures de sécurité sanitaire nécessaires à la limitation de la propagation. A ce titre, les regroupements ne sont pas autorisés et des distances doivent être maintenues entre les personnes. 


Exemple : Sur un chantier, l’intervention pour des raisons d’urgence ou de sécurité ne doit pas entraîner un regroupement de plusieurs prestataires. 

Liens utiles

Entreprise relancez votre activité

Faites le point sur la reprise de votre activité avec la "Check-list Relance" et balayez l'ensemble des questions clefs pour reprendre en toute sécurité.

Coronavirus / COVID-19 : foire aux questions (FAQ)

Retrouvez sur cette page les questions les plus fréquemment posées sur la situation des entreprises suite à l'épidémie de coronavirus qui touche le pays.

 

Quel impact sur votre organisation ? Avez-vous droit au chômage partiel ? Pouvez-vous continuer à exercer votre activité ?...

 

Coronavirus / COVID-19 : consultez les derniers textes publiés

Retrouvez sur cette page, en temps réel, toute l'actualité juridique et les derniers textes adoptés

 

Activité partielle : Précisions forfaits jours et modalités de calcul de l’indemnité d’AP pour certains salariés (16 avril 2020)

Un décret précise les modalités de calcul de l’indemnité et de l’allocation d’activité partielle au titre des salariés dont la durée du travail est décomptée en jours, en fixant les règles de conversion des jours ou demi-journées de travail en heures et pour ceux qui ne sont pas soumis aux dispositions légales ou conventionnelles relatives à la durée du travail. Source

 

Arrêt de travail, précisions (16 avril 2020)

Un décret adapte de façon temporaire des délais et modalités de versement de l’indemnité complémentaire prévue en cas de maladie ou accident pour les salariés qui bénéficient d’un arrêt de travail indemnisé par l’assurance maladie. Source

 

 

...

Activités de transport : quelles sont les mesures à prendre suite au coronavirus ?

Transport de marchandises,  livraison à domicile, transport de personnes... Dans le cadre des mesures gouvernementales pour limiter la propagation du coronavirus, le transport de marchandises et de personnes sont autorisées. Des instructions réglementaires prévoient comment assurer la sécurité des personnes dans l’exercice de cette activité. 

Quels commerces sont autorisés ou interdits de recevoir du public suite à l'épidémie de coronavirus ?

Dans le cadre de la pandémie de Coronavirus, la réglementation  interdit ou réglemente l’accueil de public  de commerces et établissements.