Rebondir, c'est le droit à la réussite

A l'occasion du forum "24h pour Rebondir" dédié au rebond de l'entrepreneur, Dominique Restino et Dimitri Pivot livrent leur vision de l'échec entrepreneurial...

Chaque année en France, près de 60 000 entreprises mettent la clé sous la porte et près d'une entreprise sur deux ne survit pas après ses 5 premières années. Et si, outre-Atlantique, l’échec entrepreneurial est naturel, dans l'Hexagone, il est vécu comme un traumatisme dont on se relève difficilement. Les chefs d'entreprise mettent trop de temps à se relever d'un échec entrepreneurial. Il faut les accompagner et leur donner les moyens de rebondir. Avec la journée « 24h pour rebondir » à la CCI Paris, tous les acteurs de l’écosystème entrepreneurial et salarial sont mobilisés pour faciliter et accélérer le rebond de l’entrepreneur.

 

Valoriser l’audace

Nombreux sont ceux qui ont subi des échecs avant d'être connus comme les plus grands succès de ce monde. Winston Churchill affirmait : « Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme ». Échouer c’est apprendre. Échouer vite c’est apprendre vite. Tirer parti de ses échecs est un état d’esprit, celui qui permet de gagner plus en maturité, en humilité et en connaissance de soi. 
Apprendre de ses erreurs, c'est une posture que la Silicon Valley a adoptée depuis longtemps en organisant des Failcons "Fail fast, fail often" (littéralement, "échouez vite, échouez souvent"), conférences où les entrepreneurs détaillent leurs échecs.  En France, nous stigmatisons l’échec alors qu’il est vecteur d’évolution pour réussir. Il est important d’échouer mais il faut rebondir vite ! Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas. Assumer son échec puis se relancer, enrichi, dans une nouvelle activité entrepreneuriale, tel est l’ADN de l’entrepreneur.
Les entrepreneurs sont des innovateurs et des audacieux, mais pour agir pleinement, ils ont droit à une seconde chance, car réussir sans échouer est un mensonge. A l’heure où Emmanuel Macron souhaite faire de la France une « start-up nation », notre pays continue de refuser le droit à l’erreur à nos entrepreneurs. Si les pouvoirs publics ont pris conscience de cet enjeu, les solutions mettent du temps à se concrétiser. Le Centre d’information sur la prévention des difficultés des entreprises (CIP) et le Portail du Rebond des Entrepreneurs ont ainsi formulé des propositions pour favoriser le rebond de l’entrepreneur car les chefs d’entreprise en difficulté ont besoin de temps, de simplicité, de moyens financiers et surtout d’accompagnement. 

 

Sortir de la solitude

Après un échec entrepreneurial, l’entrepreneur est souvent livré à lui-même dans sa démarche de réinsertion professionnelle. Il faut démarginaliser l’échec entrepreneurial et réhabiliter l’entrepreneur qui a échoué auprès des recruteurs et des organismes financiers en valorisant son talent et son audace. L’entrepreneur est souvent endetté car il a investi son propre argent. La tentation du repli sur soi est grande et les recruteurs tendent à marginaliser ces profils. Il est difficile de revenir sur le marché du travail. Mais dès qu'on sort de l'isolement, le partage d'expériences permet de prendre du recul. Une solidarité se crée et la reconstruction commence. 

Membre fondateur du Portail du Rebond des Entrepreneurs, l’association Second Souffle propose des ateliers de formation précédés de rencontres, les « JEUDIS du Second Souffle ». Les adhérents vont en binôme proposer aux entreprises de devenir partenaires de l'association, ce qui facilite la cooptation. Plusieurs associations existent en France et proposent différentes méthodes : coaching individuel, parrainages par des chefs d'entreprise ou formations de groupe.

 

Une journée de mobilisation 

Acteur de l’écosystème entrepreneurial, la Chambre de commerce et d’industrie de Paris s’est naturellement engagée aux côtés de l’association Second Souffle pour valoriser l’expérience entrepreneuriale et réduire le délai de rebond en co-organisant la journée nationale « 24h pour rebondir ». Plus de 30 acteurs de l’écosystème se sont mobilisés pour faciliter et accélérer le rebond de l’entrepreneur. Au programme : forum, rencontres, offres d’emploi, tables rondes et conférence avec des témoignages d’entrepreneurs audacieux.

Suivez la CCI Paris sur

NEWSLETTER CCI INFO 75

Zoom sur
24H pour Rebondir !

Participez au forum du rebond dédié à l'entrepreneuriat "24h pour Rebondir" ! Rencontrez les acteurs de l'écosystème et des entrepreneurs inspirants qui vous ressemblent le 3 décembre 2019 à la CCI Paris.

Agenda