Croisières sur la Seine : un tourisme qui booste les escales

Inciter à consommer local dans la Vallée de la Seine

Qui sont-ils ?

En 2018, plus de 80.000 touristes, principalement américains, britanniques et nord-européens ont choisi la croisière fluviale pour parcourir la Seine et les richesses de son territoire.


Séniors confirmés entre 70 et 80 ans, plutôt issue des catégories socio-professionnelles supérieures et habituée des croisières fluviales, cette clientèle de niche est depuis quelques années une cible sûre pour le développement de ce nouveau filon.

 

Leurs envies ? Découvrir les grands sites qui jalonnent ce parcours de 346 km entre Paris et Le Havre sur une durée moyenne de 5 à 10 jours pour un coût moyen des croisières entre 700 et 2000€ en formule all inclusive.

Que font-ils ?

À leur arrivée à l’escale, les croisiéristes peuvent au choix, suivre l’excursion proposée dans le pack all inclusive, acheter une excursion de leur choix ou encore, choisir de flâner dans la ville d’escale. Le personnel de bord, estimé à près de 22.000 membres, est quant à lui, soit en poste (préparation des chambres, ménage, cuisine, permanence, etc.), soit dispose d’un temps libre qui lui permet de se reposer ou d’accéder aux services et points shoppings pour assurer ses besoins quotidiens durant toute la saison.

Comment les capter ?

Visites, shopping, restauration, flânerie…  le potentiel de retombées économiques est non négligeable pour les villes-escales et les territoires traversés. Sur l’ensemble de l’axe Seine, ces dernières sont estimées à près de 130 millions d’euros (Chiffres clefs 2018 – VNF Bassin de la Seine). Comment capitaliser sur ce potentiel et quelles actions mettre en place pour inciter touristes et personnels de bord à consommer local ?

 

Pour garantir la meilleure visibilité de l’offre à terre auprès des compagnies de croisière, la Chambre de commerce et d’industrie Versailles-Yvelines et l’ensemble des acteurs économiques réunis autour du contrat de destination SPôTT Seine Aval, ont souhaité se réunir autour d’un Club Escales, avec une même ambition : maximiser les retombées économiques sur le territoire. Ainsi, les 4 escales Yvelinoises (Le Pecq, Conflans-Sainte-Honorine, Poissy et Mantes-la-Jolie) ont fait l’objet des premières expérimentations et opérations de terrain en vue de créer une dynamique positive pour le territoire autour de ce tourisme fluvial en plein développement !

Quelles actions mettre en place ?

Pour inciter croisiéristes et membres d’équipage à rester et à consommer sur place, l’enjeu vise avant tout le développement de l’attractivité du territoire, en faisant de l’accueil et de la qualité de service de véritables atouts !

 

Ainsi, une Charte Qualité Club Escales a été mise en place pour  sensibiliser les commerçants à l’accueil du touriste. Les adhérents accèdent gratuitement aux dispositifs de promotion et de montée en compétences

  • un plan shopping, diffusé auprès des croisiéristes, valorise l’ensemble des partenaires Club Escales à travers un parcours dans la ville, 
  • une vitrophanie "Club Escales Welcome" identifie les commerçants en un coup d’œil,  
  • des formations collectives donnent les clefs de l’accueil en anglais et l’inter culturalité,
  • des animations, organisées avec les producteurs locaux, animent l’arrivée et le séjour des touristes à bord,
  • des événements "Welcome Cruise" accueillent l’équipage en début de saison à travers une rencontre/dégustation avec les commerçants adhérents aux escales
  • … 

À l’automne 2019, un premier bilan, notamment d’après les retours des commerçants, permettra d’affiner le plan d’action et les lignes stratégiques à tenir pour préparer au mieux la saison 2020 !

 

Rédaction : CCI Versailles-Yvelines

Crédit photo : © Versailles-Yvelines 

Découvrez les 3 plans shopping "Club Escales"

Suivez la CCI 78 sur