Comment tirer profit du chèque relance export ?

Témoignage

Rencontre avec Gordana Adam, conseillère en développement international à la CCI Paris Ile-de-France.

Le chèque relance export est un dispositif mis en place dans le cadre du Plan de relance pour les PME et ETI françaises, qui prend en charge 50% (dans la limite d’un plafond) de leurs dépenses liées à des prestations d’appui à l’export.

Quels conseils donneriez-vous aux entreprises exportatrices qui souhaitent prétendre au Chèque relance ?

Mon premier conseil est assez simple : saisissez cette opportunité et profitez du dispositif qui est limité dans le temps ! L’objectif est d’aider les PME et les ETI françaises qui souhaitent se développer à l’international en minimisant les coûts de certaines prestations et en redonnant un coup de boost à leurs actions à l’international pendant cette période difficile.

Mon second conseil est de prendre contact avec un opérateur agréé. Nous sommes aux côtés de l’entreprise pour la renseigner sur le dispositif et veiller à ce qu’elle ne dépasse pas les délais contraints pour déposer le dossier et faire la demande de versement de leur chèque. Il existe peu de contraintes pour obtenir le Chèque à l’exception des délais !

Cette aide est précieuse pour les entreprises qui ne peuvent pas se déplacer à l’international pendant la crise sanitaire.

Enfin mon dernier conseil est d’explorer toutes les possibilités que peut offrir ce dispositif. En s’appuyant sur des prestataires dans les pays visés et grâce au digital, elles peuvent travailler avec des locaux qui prospectent pour elles. C’est essentiel pour ne pas perdre le lien avec des prospects et partenaires potentiels. 

Concrètement, quelles sont donc les grandes étapes à ne pas manquer ?

La première condition d’attribution est de travailler avec un prestataire agréé. Aussi, le dispositif est dédié à la prospection et aux actions menées à l’export mais les entreprises qui n’exportent pas encore peuvent bien sûr s’appuyer sur le Chèque relance pour se lancer.

Le chèque relance export peut faciliter les démarches, diminuer les dépenses et optimiser les chances de réussite des entrepreprises.

Le chèque prend en compte 50% de la prestation avec des montants plafonds :

  • le plafond est fixé à 2000 euros, pour les missions individuelles ;
  • le plafond est fixé à 1500 euros pour les missions collectives de rencontres B to B ;
  • le plafond est fixé à 2500 euros pour la participation à un pavillon France sur un salon. 

Les entreprises doivent impérativement faire leur demande et vérifier leur éligibilité avant la fin de la prestation et demander le versement du chèque dans les 45 jours qui suivent la date de fin de la prestation.

Les dates butoirs sont le 30 juin 2022 pour les demandes et le 15 octobre 2022 pour la fin de la prestation. A noter également que le nombre de chèques total et par entreprise est limité.

L’entreprise peut bénéficier de 4 chèques au total ainsi que d’un chèque formation à l’international et de 2 chèques pour le VIE.

Une aide financière temporaire vraiment intéressante pour se relancer à l’export dont il faut se saisir ! 

Pour aller plus loin

 

Chèque Relance Export

Développez vos activités à l'international avec le Chèque Relance Export, aide publique nationale pour les  PME et ETI françaises.