Les salariés prioritaires pour la vaccination contre la COVID-19

Actualité
INFOREG

À compter du 24 avril 2021 et pour une durée minimale de 15 jours, les centres de vaccination contre la COVID-19 vont réserver des créneaux horaires à destination de certaines professionnels indépendants et salariés considérés prioritaires.

Les professions concernées

Seuls les métiers suivants sont concernés :

  • Membres des forces de sécurité intérieure
  • Enseignants
  • Assistants maternels
  • Conducteurs de véhicule
    • Conducteurs de bus, de ferry et de navette fluviale
    • Conducteurs et livreurs sur courte distance
    • Conducteurs routiers
  • Chauffeurs taxi et chauffeurs VTC
  • Contrôleurs des transports publics
  • Agents d’entretien
    • Agents de nettoyage
    • Agents de ramassage de déchets
    • Agents de centre de tri des déchets
  • Agents de gardiennage et de sécurité
  • Commerces d’alimentation
    • Caissières
    • Employés de libre-service
    • Vendeurs de produits alimentaires dont bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers, pâtissiers (chefs d’entreprise inclus)
  • Professionnels des pompes funèbres
  • Ouvriers non qualifiés de l’industrie agroalimentaire
    • Salariés des abattoirs
    • Salariés des entreprises de transformation des viandes

Les professionnels concernés

Ne peuvent prendre rendez-vous sur un créneau prioritaire que les professionnels salariés et indépendants de 55 ans et plus, conformément à la politique vaccinale globale, indépendamment de leur lieu de résidence ou d'exercice professionnel.

 

Les professionnels prioritaires de 55 ans et plus auront accès au vaccin Astra Zeneca. Ceux âgés de 60 ans et plus sont également éligibles à la vaccination en centres de vaccination par Pfizer et Moderna.

Le circuit de vaccination

Les professionnels remplissant les conditions peuvent prendre rendez-vous en ligne dans un centre de vaccination sur l’un des créneaux horaires réservés. 

 

Doctolib a édité un bouton spécifique "professions prioritaires" en page d'accueil Vaccination afin d’orienter directement vers les centres concernés.
La liste des centres proposant les créneaux dédiés sera disponible sur les sites des ARS. En île-de- France, les centres ouverts à la vaccination prioritaire sont les suivants :

Les centres ouverts aux rendez-vous sur Doctolib

  Nom du centre Adresse
75 Caserne Massena BSPP 16 avenue Boutroux, 75013 Paris
77 Centre de vaccination de Pontault Combault Salle des fêtes Jacques Brel, Rue du Plateau, 77340 Pontault Combault
77 Centre de vaccination du GHSIF 77000 Melun
91 Centre de vaccination Sainte Geneviève des Bois Salle Gérard Phillippe , 23 rue Marc Sanguenier, 91700 Sainte Geneviève des Bois
92 Centre de vaccination Hôpital Inter-armées Percy 2 rue du lieutenant Raoul Batany, 92140 Clamart
93 Centre de vaccination Hôpital Aulnay Bâtiment 18 - boulevard R. Ballanger 93600 Aulnay
94 Centre de vaccination Hôpital Inter-armées Begin 69 Avenue de Paris, 94160 Saint-Mandé
95 Centre de vaccination Argenteuil ville 9 Boulevard Heloise, 95100 Argenteuil
95 Centre de vaccination CH Argenteuil 69 rue du lieutenant-colonel Prudhon, 95100 Argenteuil
95 Centre de vaccination St Brice 5 bis rue de la fôret Saint, Brice sous fôret

 

Les centres accessibles sans rendez-vous

  Nom du centre Adresse
78 Centre de vaccination de Poissy "Chez Mauricette" 53 avenue Blanche de Castille 78300 POISSY
Tél : 01 39 22 56 88
78 Centre de Vaccination de  Saint-Germain Gymnase Philippe-Pivert (Lycée International)
Face au 101, rue Saint-Léger
78 100 Saint-Germain-en-Laye
Tél : 01 30 87 22 18

 

Lors du rendez-vous, ils doivent justifier de leur éligibilité en présentant :

  • soit une déclaration sur l’honneur de la personne précisant qu’elle exerce un des métiers retenus ;
  • soit un bulletin de salaire ou une carte professionnelle s’agissant des travailleurs indépendants.

Les professionnels concernés pourront aussi continuer à se faire vacciner par les services de santé au travail ou en ville par les médecins ou les pharmaciens, comme l’ensemble des salariés de plus de 55 ans qui le souhaitent, au-delà des créneaux qui leur sont dédiés dans les centres de vaccination.

Les incidences sur le contrat de travail

La vaccination relève du libre choix du salarié. Elle ne peut en aucun cas lui être imposée ni être une condition de poursuite du contrat de travail. De même, le refus du salarié éligible à la vaccination prioritaire de se faire vacciner ne peut lui être reproché.


Par ailleurs, la ministre du Travail et le secrétaire d’État en charge de la Santé au travail demandent aux employeurs des salariés identifiés comme prioritaires de leur permettre de s’absenter s’ils doivent se faire vacciner pendant leur temps de travail.
 

Mis à jour le 27/04/2021

Entreprise relancez votre activité

Faites le point sur la reprise de votre activité avec la "Check-list Relance" et balayez l'ensemble des questions clefs pour reprendre en toute sécurité.

Les conditions du maintien du travail en entreprise

La situation sanitaire conduit à renforcer la vigilance face à un risque épidémique qui est très élevé, comme en témoigne l’augmentation de l’incidence constatée sur tout le territoire.

Le télétravail

Le télétravail est défini comme une forme de travail, hors des locaux de l’entreprise, utilisant les technologies de l’information et de la communication. Son application est subordonnée au respect de conditions réglementaires et conventionnelles.

Activité partielle, chômage partiel, chômage technique : la nouvelle réglementation

L’activité partielle a pour finalité d’atténuer les conséquences d’une baisse soudaine d’activité sur la rémunération des salariés et d’éviter les licenciements.

Le document unique d'évaluation des risques (DUER)

Dans le document unique d'évaluation des risques (DUER), l’employeur est tenu, en vertu de l’obligation générale de sécurité, d’évaluer les risques éventuels et de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des salariés de son entreprise.