Recruter en alternance

apprentissage 120x74

Dans le cadre d'une formation en alternance, il existe deux types de contrat : le contrat d'apprentissage ou le contrat de professionnalisation. 

Tous deux répondent au même objectif de montée en compétences de l'alternant grâce à la combinaison entre l’acquisition de savoirs généraux, professionnels ou techniques et la pratique en entreprise pour parfaire sa formation. 

Cependant les modalités d'exécution de ces contrats diffèrent notamment concernant la durée du contrat, la durée de la formation et la rémunération associée.

Deux types de contrat pour des publics différents

Le contrat d’apprentissage, dans le cadre de la formation initiale, s’adresse aux jeunes de 16 et 29 ans (voire 35 ans). Des dérogations existent notamment certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans sans limite d'âge :

  • si l'appenti est reconnu travailleur handicapé ;
  • en cas d'échec à l'examen (pas de condition de durée entre le contrat initial et la prolongation du contrat de redoublement) ;
  • ou s'il est un sportif de haut niveau :
  • ou si l'apprenti envisage de créer ou reprendre une entreprise supposant l'obtention d'un diplôme.
     

Le contrat de professionnalisation, dans le cadre de la formation continue, s’adresse aux :

  • jeunes âgés de 16 à 25 ans ;
  • demandeurs d’emploi et âgé de 26 ans et plus ;
  • bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation spécifique de solidarité (ASS), l’allocation adulte handicapé (AAH) ou d’un contrat unique d’insertion (CUI).

Le contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage permet d’obtenir une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). 

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation permet aux jeunes de 16 à moins de 26 ans sans qualification professionnelle et aux demandeurs d'emploi de 26 ans et plus de suivre une formation en alternance visant à acquérir un diplôme ou un titre à finalité professionnelle, un certificat de qualification professionnelle ou une qualification référencée par la convention collective dont relève l'entreprise.

Accompagner l’alternant : le rôle du tuteur/maitre d’apprentissage

Intégrer des jeunes en alternance, transmettre les savoirs métiers et partager les compétences clés de l'entre-prise nécessitent de professionnaliser les maîtres d'apprentissage et les tuteurs dans la dimension tutorale de la fonction.

Tuteur ou maitre d’apprentissage, leur rôle est très proche. Il est l’un des garants de la réussite du contrat, pour l’entreprise et pour l’alternant. 

La CCI Paris Ile-de-France vous propose plusieurs solutions de professionnalisation de ce tuteur :

Un problème ou un conflit avec votre apprenti ? tournez-vous vers le médiateur de l'apprentissage de  la CCI Paris Ile-de-France qui vous aidera à le résoudre

Calculez le coût d'un recrutement en alternance (apprentissage ou professionnalisation)

Trouvez des candidats en alternance

Bénéficiez d'un accompagnement dans la définition de votre besoin (nature de la formation et du diplôme...) et dans les différentes étapes de votre recrutement.

Déposez vos offres de contrat d'apprentissage : 

Notre prestation
Aides à l'apprentissage
Conseil audio
Un autre guide