Trouver un commerce

Bar à la mode

Vous savez quel type de commerce vous cherchez, un restaurant par exemple, ou vous n'avez pas arrété votre choix ? Vous êtes tenté par la franchise ? Il vous faut maintenant mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour trouver votre futur commerce.


Le marché de la reprise de commerce est difficile à appréhender, seul l’âge des dirigeants permet d’en estimer le volume. 

Parmi les 118 600 entreprises du Grand Paris dont le dirigeant a 55 ans ou plus :

•    15,9% sont des commerces de détail
•    9,79% sont des commerces de gros
•    6,6% sont des CHR -Cafés Hôtels Restaurants
 (Fichier des Entreprise du Grand Paris- Etude réalisée par le CROCIS-2008).

Il s’agit donc d’un marché concurrentiel dans lequel il vous faudra vous orienter pour trouver le commerce que vous souhaitez.

Parmi les commerces à céder, certains le seront en interne (concurrent, famille, salarié, relation personnelle ou professionnelle…), certains ne présentent pas de garanties de développement et d’avenir suffisantes, d’autres n’apparaissent pas publiquement sur le marché. Le cédant souhaite souvent maintenir, durant une certaine période, la confidentialité sur son projet de vente pour ne pas inquiéter ses salariés, ses clients, ses financeurs…

On distingue 2 types de marché :

-    Le marché « ouverte » ou « visible » accessible par le biais des sites Internet spécialisés, des bourses d’opportunités d’affaires et des cabinets d'intermédiation privés.
-    Le marché « caché », le plus souvent pour des raisons de confidentialité, pour lequel le repreneur devra faire jouer ses réseaux professionnels et personnels, ou faire appel à des prestataires qui feront pour lui des recherches spécifiques.

Commencez par faire un point pour trouver le commerce qui correspond à vos besoins et aspirations personnelles : localisation, secteur d’activités, domaine de compétences… Formez-vous si vous avez des lacunes et faites appel à des professionnels pour vous orienter et vous conseiller.

Reprendre une franchise

Acheter un commerce en franchise peut être une option. Vous vous inscrivez alors dans un réseau, profitez de la notoriété d’une marque et prenez moins de risques en termes de défaillance. Vous bénéficiez d’une formation au démarrage de votre activité et d’un accompagnement durant toute l’exploitation.

La franchise ne présente cependant pas que des avantages : le franchisé doit accepter les règles et les contraintes imposées par le franchiseur et lui reverser un droit d’entrée dans le réseau.

 Ce choix ne vous fera pas non plus faire l’économie de l’étude de marché, de la recherche de partenaires, de la question de l’adéquation du commerce et de vos compétences…

Pour aller plus loin ensemble

 

Agenda de l'entreprise

Regardez la vidéo