Mouvements des gilets jaunes : la CCI Paris Ile-de-France et la Direccte mobilisées

Près de 250 entreprises ont été impactées lors de la dernière mobilisation des "Gilets jaunes" le 1er décembre, c'est le bilan dressé par la CCI Paris Ile-de-France le mercredi 5 décembre. Les conseillers de la CCI Paris Ile-de-France sont allés au contact des commerçants et entrepreneurs. Par ailleurs la DIRECCTE a activé une cellule d'urgence.

La CCI Paris Ile-de-France a établi un bilan des dégradations qui ont eu lieu samedi 1er décembre

La manifestation des gilets jaunes intervenue à Paris le 1er décembre a provoqué d’importantes exactions à l’encontre d’entreprises du commerce et des services dans plusieurs quartiers de la ville. Dès le 2 décembre, les élus et collaborateurs de la CCI Paris Ile-de-France étaient sur le terrain pour rencontrer les chefs d’entreprises victimes et une importante opération de recensement et d’accompagnement a été réalisée hier afin d’établir un premier bilan.

La Direccte active une cellule d’urgence pour les entreprises

La Direccte, Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi, d’Ile-de-France, a mis en place une cellule d’urgence pour les entreprises franciliennes impactées par le mouvement social « gilets jaunes ».

La cellule s’adresse aux entreprises franciliennes dont l’activité est perturbée par le mouvement social « Gilet jaunes », avec une adresse mais dédiée : idf.continuite-eco@direccte.gouv.fr 

Les équipes de la Direccte orienteront les entreprises vers les dispositifs les plus adaptés à leur situation :

  • Quelles sont les mesures d'accompagnement dont vous pouvez bénéficier ? (PDF)
  • L’activité partielle pour les entreprises ayant dû réduire ou suspendre leur activité, afin de placer leurs salariés en chômage partiel
  • Dérogations à la durée du travail pour permettre aux entreprises de réaliser des travaux urgents, de remettre en état leurs installations, de rattraper d’éventuels retards de production et de reprendre leur activité au mieux
  • Reports d’échéances fiscales ou sociales pour faire face à d’éventuelles difficultés de trésorerie…