Le chèque relance export a permis de redynamiser notre développement à l’international

Témoignage

Sonoscanner, leader français de l’échographie, a bénéficié du chèque relance export pour soutenir son développement à l’international, fortement impacté par la crise sanitaire. Etienne Richard, CEO, explique comment cette aide a permis à son entreprise de déboucher sur deux nouveaux partenariats à l’export.

Pourquoi le chèque relance export ?

Sonoscanner est une société spécialisée, depuis 2003, dans la conception, la fabrication et la vente d’échographe. Leader dans notre domaine, nous équipons des médecins spécialistes, notamment radiologues ou gynécologues, mais aussi des médecins généralistes ou urgentistes. Nous nous adressons à un grand nombre de personnes issues du domaine médical. Nous avons toujours eu une appétence pour l’international et la qualité de nos produits nous a, dès nos débuts, amenés à répondre à des clients présents à l’étranger.

La crise sanitaire a sans surprise impacté nos activités. Beaucoup de pays se sont fermés, les partenaires, que nous avions, étaient généralement de petites structures qui n’étaient donc pas très actives pendant les différents confinements.  En 2020, notre activité export a été divisée par deux par rapport à 2019.

Le dispositif de chèque relance export représentait une réelle opportunité pour nous, de nous redynamiser à l’international !

Quels étaient les objectifs de vos 3 missions à l’international ?

Au total, nous avons bénéficié, avec l'appui de Frédéric Agostinho, notre conseiller de la Team France Export dédié, de trois chèques qui nous ont permis de financer, en partie, deux voyages et une mission de prospection sur des marchés que nous visons. Le 1er en octobre 2020 en Afrique du Sud avec Franck Riester - Ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité - et sa délégation, aux côtés de douze autres entreprises exportatrices. A l’heure où l’Afrique du Sud annonçait un important plan de relance, notre mission était de renforcer la position de la France à l’étranger dans le secteur de la santé.

Nous avons ainsi pu rencontrer des interlocuteurs pertinents pour notre développement. 

En mai 2021, nous avons ensuite effectué une mission de prospection au Maroc à travers des rendez-vous en visio-conférence. Enfin, nous sommes partis au côté du 1er ministre Jean Castex en juin 2021 en Tunisie à l’occasion de la 3ème réunion du Haut Conseil de Coopération franco-tunisien, pour présenter nos échographes. 

Ces deux dernières missions ont débouché sur des partenariats.

Nous n’atteignons pas encore le chiffre d’affaires espéré mais je suis confiant pour notre développement dans les mois à venir sur ces zones. 

Sonoscanner est un acteur français du monde médical, comment cela s’est-il traduit durant la crise sanitaire ?

Nous sommes constructeurs français, nos produits sont intégralement conçus et fabriqués en France.

En avril 2020, quand il n’y avait plus de matériels provenant de l’étranger, nous avons pu délivrer rapidement les équipements médicaux dont les médecins avaient besoin. 

Aujourd’hui, il y a un vrai challenge sur la production française, on le constate avec les pénuries de composants, les problèmes de supply chain. C’est important que nous soyons accompagnés sur cette problématique de l’industrialisation.

Sonoscanner en quelques chiffres

Chèque Relance Export

Développez vos activités à l'international avec le Chèque Relance Export, aide publique nationale pour les  PME et ETI françaises.