Quartiers prioritaires - Le dispositif et les exonérations


63 Quartiers prioritaires en Seine-Saint-Denis

  • Le dispositif

La Loi de Finances rectificative pour 2014  a mis en place un soutien spécifique aux commerces de proximité qui remplissent un rôle essentiel pour la qualité de vie et l'attractivité des quartiers prioritaires:

Les très petites entreprises qui se créent jusqu'au 31 décembre 2020 dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) peuvent bénéficier (sauf délibérations contraires des collectivités territoriales) d'exonérations temporaires de la cotisation foncière des entreprises (CFE), de la cotisation sur la valeur ajoutée (CVAE) et de la taxe foncière sur les propriétés bâties.


La loi de finances pour 2017 du 29 décembre 2016 étend ces exonérations aux petites entreprises (au sens de la définition communautaire) à compter des impositions établies au 1er janvier 2017.

Ces exonérations peuvent dorénavant bénéficier aux entreprises qui :

  • emploient moins de 50 salariés (et non plus 11),
  • réalisent un chiffre d'affaires annuel inférieur à 10 millions € (et non plus 2 millions) ou ont un total bilan inférieur à 10 millions € (et non plus 2 millions).

 

Ainsi, dans l’ensemble des 1 500 quartiers prioritaires de la politique de la ville à l’échelle nationale,  les entreprises  ayant une activité commerciale bénéficient d’une exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) pendant une période de 5 ans et de cotisation foncière des entreprises (CFE) pendant une période de 8 ans (elle est accordée à taux plein durant 5 années puis à taux dégressifs soit : 60 % la 6ème année, 40 % la 7ème année, et enfin 20 % la 8ème année).

 

  • Les exonérations

L’exonération de TFPB bénéficie au redevable légal de la taxe foncière, c’est-à-dire soit à l’exploitant lorsqu’il est propriétaire, soit au bailleur dans les autres cas. 
Par conséquent, le bénéficiaire de l’exonération de TFPB peut être différent du bénéficiaire de l’exonération de CFE.

L’exonération de CFE est accordée dans la limite d’un montant revalorisé chaque année (77 243 € pour 2017). 
Néanmoins, à compter du 1er janvier 2016, tant pour les établissements qui font l’objet d’une création que pour les immeubles rattachés à ces établissements, le bénéfice de ces exonérations est subordonné à la signature d’un contrat de ville.


Ces exonérations sont ouvertes aussi bien aux entreprises déjà implantées qu’à celles qui se créent ou qui s’implantent dans un de ces quartiers à compter du 1er janvier 2015. 

ENTRETIEN INDIVIDUEL

Notre équipe de conseillers vous propose un entretien individuel afin de faire un point sur les conditions d'application du dispositif d'exonération et les formalités déclaratives obligatoires attenantes

CONTACTEZ-NOUS
  • Benoist ANCELIN 
            Conseiller politique de la Ville
            01.48.95.11.21
            bancelin@cci-paris-idf.fr

 

 

Prestation prise en charge par le Fond Social Europeen (F.S.E) et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), cet entretien nous permettra de valider avec vous la bonne application du dispositif d'éxonérations pour votre établissement.

Agenda

    Twitter CCI 93    

CCI Seine-Saint-Denis
191 avenue Paul Vaillant-Couturier
93000 Bobigny 

Du lundi au vendredi
9h-12h30 / 13h15-17h15


Centre de Formalités des Entreprises (CFE)
Lundi, mardi, jeudi, vendredi     
9h-12h / 13h15-16h

Mercredi
9h-12h
 

Accès CCI Seine-Saint-Denis