Le Club Agroalia aussi énergisant que les boissons de Gallimaté

Lancées en 2017, les boissons à base de maté de Gallimaté se développent pour le bien de tous. La start-up a fait le choix d’adhérer au Club Agroalia de la CCI Paris-Ile-de-France. Objectif : tirer tous les avantages d’un écosystème spécialisé dans l’agroalimentaire réuni pour la réussite de ses adhérents.

L’aventure Gallimaté commence par l’envie des deux fondateurs, Guillaume et Gonzague, de faire découvrir le maté, au marché français. Une plante bien connue en Amérique du Sud pour ses vertus énergisantes et antioxydantes. 
En 2017, il lance leur première boisson 100% naturelle, entièrement produite en France. Suivront deux autres mixtures, toujours à base de maté, à consommer seule ou en cocktail. 
Rencontre avec Guillaume Vilain, co-fondateur de cette petite entreprise pétillante qui a rejoint le club Agroalia de la CCI Paris Île-de-France , histoire de mettre les chances de son côté.

 

Pour quelles raisons vous avez rejoint le Club Agroalia de la CCI Paris Ile-de-France, début 2019 ? 

Nous sommes en pleine croissance. Les boissons Gallimaté seront distribuées en mars 2020 dans la grande distribution, chez Franprix et Carrefour. En parallèle, nous développons une nouvelle gamme de produits de snacking salés. Il y a un an, comme aujourd’hui, nous avons besoin d’échanger avec des professionnels d’expérience et des start-ups qui nous ressemblent. Et puis, Agroalia est un concept différent d’un incubateur ou d’un accélérateur d’entreprise. Les rencontres sont mensuelles, très ciblées sur nos réalités, avec un important réseau d’entreprises du secteur agroalimentaire , faciles d’accès et bien attentionnées.

Sur quels sujets les professionnels du Club Agroalia vous sont utiles ?

Grâce au club Agroalia, nous avons eu le soutien d’un expert pour élaborer notre plan financier. Gallimaté a opéré plusieurs levées de fond. Nous sommes actuellement à la recherche d’investisseurs industriels et institutionnels qui nous permettront d’accélérer la fabrication de nouveaux produits et notre extension à l’international notamment à Taiwan et en République Tchèque, où nous sommes déjà distribués. Nous avons aussi travaillé avec un autre expert du Club Agroalia sur le design thinking. Il a mobilisé une vingtaine de professionnels du monde du retail et de l’agroalimentaire qui ont enrichi notre réflexion. 

 

Parmi les ateliers thématiques proposés par Agroalia, quels sont ceux qui vous ont inspiré ?

Tous les ateliers sont intéressants, mais j’ai particulièrement apprécié ceux traitant du développement commercial et de la présence sur les réseaux sociaux. Ils ont eu pour retombées directes de nous faire repenser notre façon d’aborder les clients, de préparer les visites, en orientant nos messages davantage vers leurs besoins, qu’ils soient ou non exprimés.

Le club Agrolia réuni des jeunes entreprises de la filière agroalimentaire. Quels liens tissez-vous ?

Les rendez-vous mensuels du Club Agroalia sont l’occasion d’échanger sur des sujets communs comme la gestion des ressources humaines, les levées de fond ou le développement commercial. On s’écoute, on partage, on se rassure et on s’entraide. Ce temps est indispensable quand on a le nez dans le guidon. D’ici deux ans, Gallimaté aura encore recruté, enrichi son offre et ses canaux de distribution. La réussite de notre développement passe aussi par notre capacité à s’enrichir de l’expérience de l’écosystème.

Et appartenir au Club Agroalia vous coûte cher ?

Très honnêtement, si l’on compare les bénéfices réels apportés par le Club Agroalia et le coût d’adhésion, ça vaut vraiment le coup ! Les experts et l’important réseau d’entreprises sont très bienveillants, disponibles et actifs pour nous faire avancer. 

 

Le club régional Agroalia
Club Régional AgroAlia

AgroAlia est une marque de la CCI Paris Ile-de-France qui porte l'ensemble des actions à destination des acteurs économiques de la filière agroalimentaire.