Restaurateurs - Développez une activité de vente à emporter : comment choisir vos emballages ?

Dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif d’état d’urgence sanitaire, les restaurateurs franciliens ont fait l’objet d’une interdiction d’ouverture au public qui s’est achevée le 15 Juin 2020. Néanmoins, les conditions d’ouverture ne permettent pas aux restaurateurs de reprendre une activité "normale".

Compte tenu de ces restrictions, le développement de la vente à emporter s’est accélérée et est vouée à occuper une place de plus en plus importante dans les modes de consommation.  

 

Mais comment, en tant que restaurateur, choisir votre gamme d’emballages pour développer votre activité de vente à emporter ? 

Quelles sont les principales fonctionnalités recherchées pour un emballage destiné à la vente à emporter ?

En vente à emporter, les emballages doivent répondre à différents critères :
 

  • Être aptes au contact alimentaire direct ;
  • Permettre de transporter facilement vos plats ;
  • Résister aux hautes et basses températures ;
  • Conserver la qualité de vos plats pendant toute la durée du transport ;
  • Valoriser vos produits, proposer une véritable expérience à vos clients ;
  • Être écoresponsables.

Il est impératif d’utiliser des emballages répondant aux normes émises par la DGCCRF portant sur le contact alimentaire direct. Les fabricants français sont soumis à cette norme du fait d’une production local française. Attention donc à la provenance et bien demander les certificats suivant le respect des normes DGCCRF. 

Comment choisir votre emballage pour la vente à emporter ? 

Tout dépend des produits commercialisés donc de l’offre proposée à votre clientèle. La première segmentation commence en vente à emporter entre deux familles de plats :
 

  • Les plats chauds ou à réchauffer ;
  • Les plats froids (ex : salades, sandwich, dessert...).

En effet, il n’existe pas d’emballages carton conçus pour des usages universels. Vous pouvez utiliser des boites cuisson (aptes au passage au four comme au micro-onde) pour des boites salades par exemple, mais le coût sera plus élevé que des emballages dédiés à des applications froides ou température ambiante.


La bonne pratique consiste donc à utiliser des emballages spécifiques avec soit un usage froid, soit usage cuisson ou micro-onde.

 

Ensuite va intervenir un second critère, le circuit de distribution : 
 

  • Click and collect et achat classique en boutique ;
  • Livraison à domicile.

Ce second critère va influencer les emballages secondaires nécessaires. Par exemple, il n’y a pas de nécessité d’un emballage de regroupement si l’achat s’effectue en boutique (hormis un sac dans certains cas) alors que le fait de livrer peut nécessiter un emballage type carton de regroupement.


De votre carte et circuit de distribution dépendront les solutions d’emballages adaptées.

Quels sont les différents emballages nécessaires pour la vente à emporter ? 

Il existe de nombreux modèles d’emballages destinés à la vente à emporter : boites salades, boites burgers et kebab, boites gâteau individuel, boites plat chaud, sacs sandwich, supports pizza / quiche / crêpes, boites pizza, gobelets pour boisson...

 

  • Cas particulier des plateaux repas :  le choix d’un modèle de plateau repas dépend de la formule proposée. En général, les traiteurs / restaurateurs proposent plusieurs formules allant du plateau Entrée+Plat ou Plat+Dessert ou éventuellement un repas complet y compris la boisson. La difficulté revient donc à minimiser le nombre de références d’emballages alors que les formules de restauration proposées peuvent être multiples.

Fait avec Padlet

Comment utiliser vos emballages comme outils marketing ?

Deux leviers peuvent vous permettre de véhiculer votre image de marque :
 

  • La personnalisation de vos emballages, pour assurer une communication propre à votre établissement et marquer votre différenciation ; 
  • Le choix d’emballages en carton, matériau apprécié par vos clients et en phase avec les enjeux environnementaux actuels.

Voici quelques données autour du recyclage des emballages Papier Carton :
- En France, 9 emballages sur 10 sont recyclés et transformés en nouveaux emballages ;
- Le taux de recyclage des emballages ménagers en papier carton est passé de 0 en 1992 à 67% en 2016, et pour les emballages industriels et commerciaux, le taux de recyclage est de 98% (source : Ademe) ;
- La présence de plastique sur le carton peut être nécessaire pour des raisons techniques mais n’empêche pas son recyclage.

Liens utiles

Mis à jour le 10/09/2020
Entreprise relancez votre activité

Faites le point sur la reprise de votre activité avec la "Check-list Relance" et balayez l'ensemble des questions clefs pour reprendre en toute sécurité.

"J'aime mes commerces à domicile": le dispositif à destination des commerçants pour faire face aux restrictions d'ouvertures

Commerçants, nous vous proposons un dispositif simple et gratuit pour soutenir vos ventes

Café, bar ou restaurant : quelles sont les restrictions et conditions d'ouverture ?

L’ouverture des cafés, bars et restaurants est possible mais des mesures doivent être mises en œuvre pour assurer la sécurité des salariés et des clients. Des restrictions pour Paris et les départements de la petite couronne sont applicables depuis le 5 octobre 2020.