Les différentes formes de commerce de détail

Fiche pratique
INFOREG
Les formes de commerces de détail

Il existe 3 formes d’organisation de réseaux : le commerce indépendant "isolé", le commerce intégré et le commerce indépendant organisé. 

Le commerce indépendant "isolé"

Ce type de point de vente est détenu par un commerçant indépendant qui n'est affilié à aucun réseau. Bien souvent, ces magasins ne portent pas d'enseigne. Toutefois, on peut considérer qu'un commerçant qui crée un 2ème point de vente, développe de facto un "mini-réseau" succursaliste.

Le commerce intégré ou succursaliste

Cette forme de commerce se compose de réseaux de points de vente contrôlés par un groupe familial ou d'investisseurs. Les points de vente sont dirigés par des salariés du groupe.

Le commerce indépendant organisé

Le commerce indépendant organisé est une forme de commerce qui emprunte la force de l'entrepreneuriat indépendant et les effets de puissance des groupes intégrés.

Les formes de commerce indépendant organisé

Le commerce indépendant organisé est composé de deux formes principales : la franchise et le commerce coopératif et associé.

La franchise

Apparue dans les années 30 et largement développée à partir des années 70, la franchise est un contrat qui associe une entreprise propriétaire d'une marque ou d'une enseigne, le franchiseur, à un ou plusieurs commerçants ou entreprises indépendants - les franchisés.

 

A travers le contrat de franchise, "le franchiseur",  concède contractuellement sa marque, son concept et un savoir-faire à d’autres entreprises indépendantes les "franchisées".

 

Le principe est la "reproduction" d'une réussite commerciale.

 

Le franchiseur s'engage à fournir un savoir-faire différencié et une assistance continue à ses franchisés, en échange d'un droit d'entrée et de redevances sur leur chiffre d'affaires.

 

La franchise connaît un essor considérable :  2019  on compte plus de 2 000 réseaux pour pour plus de 7 800 franchisés, soit une augmentation constante depuis 2010. Cette forme de commerce représente un chiffre d'affaires de plus de 67 milliards d'euros en 2019.

 

Le secteur qui compte le plus de points de vente en franchise est le secteur alimentaire. (source : Fédération française de la franchise)
 

Le Commerce Coopératif et Associé

Le Commerce Coopératif et Associé est un réseau organisé et contrôlé par des commerçants indépendants, propriétaires des points de vente. Ils s’associent au sein d’un groupement de commerçants, pour mutualiser leurs moyens et développer des politiques communes : achat, enseigne, opérations commerciales, services…

 

Organisés à l’origine en centrales d’achat, les groupements se sont développés en réseaux d’enseignes.

 

L'objectif est évident : mutualiser les moyens et les savoir-faire. Les adhérents sont des entrepreneurs indépendants, à la fois actionnaires de la société commune et clients de la centrale. Le principe "un homme, une voix" est appliqué lors des votes en assemblée générale pour définir les options stratégiques de l'entreprise. Chaque membre du réseau s'implique dans des décisions prises de manière collégiale. Contrairement à la franchise, un groupement du commerce coopératif et associé n'est pas dirigé par une seule personne mais par l'ensemble des membres du réseau.

Aujourd'hui, le Groupement (autre nom du commerce coopératif et associé) plus du quart du commerce de détail français (source : Fédération du commerce associé).

Les autres formes d'organisation

On trouve également au sein du commerce indépendant organisé d'autres types d'organisation de réseaux qui sont en général des variantes de ces deux formes majeures : chaînes volontaires, concessions, commissions - affiliations, licence de marque...

Le commerce indépendant organisé : de nombreux atouts pour les créateurs d'entreprise

Pour sécuriser votre projet de création d'entreprise, vous pouvez décider d'intégrer un réseau, afin de bénéficier d'un concept ayant déjà fait ses preuves et de la transmission d'un savoir-faire différencié. Le taux de survie à 5 ans des entreprises en réseau est largement supérieur aux entreprises de commerce "isolé". Inventaire des principaux atouts de ce type d'entrepreneuriat.

Être son propre patron en s'appuyant sur la notoriété d'une enseigne

En intégrant un réseau de commerce indépendant organisé, vous conservez votre propre identité juridique et financière. Vous êtes seul responsable de votre entreprise et de son bon fonctionnement. Cette indépendance permet à chaque adhérent de s'adapter aux exigences et aux attentes locales, avec l'appui d'une enseigne nationale qui vous apporte sa notoriété.

 

Vous bénéficiez ainsi du travail antérieur d'un réseau qui a su développer et imposer ses concepts innovants. Votre crédibilité vis-à-vis des organismes bancaires est par ailleurs garantie lors de la recherche de prêts.

Bénéficier d'une méthode éprouvée

En acceptant votre candidature, un franchiseur ou un réseau associé s'engage à vous transmettre son "savoir-faire", c'est-à-dire, selon la définition du règlement communautaire de 1999, un "ensemble d'informations pratiques non brevetées, résultant de l'expérience du franchiseur et testées par celui-ci, constituant un ensemble substantiel, identifié et secret". En d'autres termes, il vous enseignera le métier, les techniques et les méthodes de travail de l'enseigne.

Être accompagné tout au long du contrat et éviter l'isolement

Dans un contrat de franchise, vous êtes assisté dès la signature du contrat (aide au lancement, formation du franchisé et de son personnel, plans types pour l'aménagement du point de vente, plate-forme logistique, etc.). Cette assistance vous assure un cadre normé et sécurisé pour développer votre projet, ainsi qu'une mise à jour constante de votre structure.

 

Dans les groupements, les services peuvent également être nombreux : centrale d'achat et de référencement, outils de marketing, de gestion et de communication, assistance comptable... De nombreux entrepreneurs sont confrontés à la difficulté de devoir prendre seuls les décisions stratégiques de leur structure. Les réseaux constituent donc un bon moyen pour échanger avec d'autres chefs d'entreprises qui partagent la même vision de leur métier et les mêmes problématiques de gestion. Vous pouvez ainsi confronter vos idées, bénéficier de l'expérience des autres membres du réseau et trouver un soutien technique et "psychologique".

Mis à jour le 08/04/2021
Commerçants, maintenez votre activité grâce au digital

Commerçants, continuez à communiquer avec vos clients et à vendre pendant cette crise sanitaire : site e-commerce, marketplace, click-and-collect, social selling... De nombreuses solutions digitales s'offrent à vous pour maintenir et développer votre activité. 

Signature, vie et cession d'un bail commercial

Bénéficiez de l'éclairage de juristes expérimentés pour négocier votre bail commercial : lecture des clauses, calcul et montant du loyer, répartition des charges et travaux, modalités de renouvellement et de résiliation ou de cession de bail.

 

Quels commerces sont autorisés ou interdits de recevoir du public pendant l’état d’urgence sanitaire ?

Un nouveau confinement est mis en place dans le cadre du décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. 

Agenda

Agenda de l'entreprise