L’entrepreneuriat féminin : tour d’horizon

L’entrepreneuriat féminin : tour d’horizon

Fiche pratique

A l’heure où l’entrepreneuriat est en pleine croissance, quelle est la part des femmes qui se lancent dans la fondation d’un projet professionnel ? Qu'indique le baromètre de la sphère entrepreneuriale cette année ? Quelles sont les aides pour stimuler la création ou la reprise d’entreprise par des femmes dans le pays ? Tour d’horizon.

L’entrepreneuriat féminin en France : études et chiffres

Une étude de l’INSEE (2021) indique qu’en 2020, 39% des entreprises créées dans le pays l’étaient par des femmes. Ce taux s’est stabilisé ces dernières années après un gain de dix points depuis 1987 (29% des entreprises étaient tenues par des femmes).
Les secteurs privilégiés par les femmes entrepreneures sont donc : 

  • le secteur de la santé humaine et l’action sociale (74 %) ;
  • le secteur des autres services aux ménages (71 %) ;
  • le secteur de l’industrie (58 %) ; 
  • Le secteur de l’enseignement (52 %). 

Aussi, 45% des personnes accompagnées dans leur projet de création d’entreprise sont des femmes selon Bpifrance. Ces créatrices d’entreprise sont plus enclines à se faire aider par les différents organismes du pays. 

Il apparaît également que les entreprises tenues par des créatrices ont tendance à être davantage performantes : 

  • l’excédent brut des entreprises féminines est de 8,4% (presque deux points de plus que pour les hommes entrepreneurs) ;
  • les entreprises féminines ont connu une croissance de 5,5% ;
  • les sociétés gérées par des femmes entrepreneurs sont également moins enclines à faire faillite (54%).

L’entrepreneuriat féminin boosté depuis les années 2000

De nombreux organismes se lancent désormais dans l’accompagnement entrepreneurial strictement réservé aux femmes. Ainsi, elles participent à l’économie française et s’imposent sur le marché. 

Historiquement, plusieurs projets législatifs ont vu le jour au début des années 2000 pour favoriser l’entrepreneuriat féminin, la création et la reprise des entreprises : 

  • le Réseau de Promotion de l’Entrepreneuriat Féminin (WES). Créé en 2000, ce réseau tend à promouvoir l’entrepreneuriat féminin par le biais d’une mise en lumière de leur visibilité.
  • le Small Act Business. Voté en 2008, ce projet met en place diverses initiatives en faveur des créatrices d’entreprise.
  • le Plan Entreprendre au Féminin, plan signé par trois ministères en 2013. Cela a pour objectif de booster la création d’entreprise par les femmes, en les aidant principalement à être indépendantes financièrement en créant leur emploi sur-mesure.
  • l’accord-Cadre 2021-2023 : signé entre Nicolas Dufourcq (Bpifrance) et Elisabeth Moréno, la ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances. Cet accord vise à augmenter les chances d’accès des femmes au monde entrepreneurial : faciliter l’accès aux financements, accompagner les femmes dans chaque région, lutter contre les discriminations, mobiliser les acteurs économiques français autour de cette cause pour soutenir chaque jeune entreprise (PME, TPE, Start-up, Micro-entreprise).

 

En France, les femmes créatrices d’entreprise ont aujourd’hui un rôle à jouer dans l’économie. Porteuses d’idées entrepreneuriales tout aussi ambitieuses que celles des entrepreneurs, l’accès à la création et à la reprise d’entreprise leur est facilité par le biais de réseaux, de projets législatifs, et d’associations qui en font leur cheval de bataille. De plus en plus, les femmes sont à la tête de TPE-PME et ont un impact sur le monde du travail.
Les étapes de la création d'entreprise
Entreprendre : comment passer de l’idée au projet ?

Entreprendre, c’est résoudre un problème que vous avez identifié, un problème qui est posé par un client. Votre objectif en tant qu’entrepreneur est d’apporter une solution à ce problème. 

Créer son entreprise : les erreurs à éviter

L’entrepreneur doit éviter quelques erreurs récurrentes lorsqu’il crée son entreprise. Quelles sont-elles ? Quels sont les pièges à éviter lors de la création de son entreprise ? Pour quelles raisons ? Éclairage. 

Quel financement pour créer et développer son entreprise ?

Que ce soit lors de sa création ou au cours de son développement, le plus grand défi d'une entreprise est de réussir à se financer. Il en va de la survie du projet tout entier. La recherche de financement est un vrai enjeu pour les entrepreneurs. Où trouver les investisseurs et comment les convaincre de financer un projet via un apport ou un prêt ?

Elles témoignent
Portrait | Léa Eliane Ngo Dibong, fondatrice de Roussotto Vintage et Custom
"Roussotto Vintage et Custom est un éco-concept store vintage et unique situé dans le 11e arrondissement de Paris." - Accompagnement Relance Entreprise
Portrait | Argelia Jimenez, fondatrice de PO'MA
"PO'MA est spécialisée dans la maille réalisée à partir de la fibre du baby alpaga du Pérou. En partenariat avec l'ONG INNOVAR y COMPARTIR, nous valorisons le savoir-faire des femmes des Andes." - Accompagnement Entrepreneur #LEADER
fluigent-france-hamber-carte-identite.png