Faire une demande de financement public, une démarche à anticiper !

Témoignage

Assia Chouai Fakhr-Eddine, Chargée d’affaires financement à la CCI Paris Ile-de-France

Faire une demande de financement publics, une démarche à anticiper !

Les dispositifs de financement public sont accessibles aux entreprises, à toutes les étapes de leur développement, avec des montants variables.  Les entreprises doivent monter un dossier de demande pour pouvoir en bénéficier. Découvrez quelles sont les étapes à suivre pour obtenir ces financements.

Quelles sont les grandes étapes à suivre pour bénéficier d’un financement public ?

Étape n°1 : Préparer son dossier

Pour commencer, il est nécessaire de préparer un dossier concernant le projet pour lequel l’entreprise demande un financement. Le projet doit être clair et réalisable, il doit s’accompagner d’un business plan.

Étape n°2 : Se renseigner sur les dispositifs existants

En fonction du projet, l’entreprise doit se renseigner sur les dispositifs susceptibles d’être activés. Il existe 2 grandes catégories d’aides : 

  • les financements pour les projets innovants qui concernent tous types d’entreprises qui engagent un effort de recherche et développement et d’innovation ;
  • et les financements pour la croissance qui concernent toutes les entreprises dès lors qu’elles peuvent présenter une liasse fiscale et justifier au moins d’un salarié.  

S’informer au préalable sur le dispositif, et surtout sur les critères d’éligibilité, est essentiel pour réunir toutes les conditions et bénéficier des aides au moment voulu.  

Étape n°3 : Formaliser son projet et se faire accompagner

Lorsque l’entreprise nous contacte, nous vérifions avec elle la cohérence de son projet, avec une vision financière et stratégique claire de l’entreprise, avant de pouvoir étudier les sources de financement possibles. Nous identifions avec elle les aides auxquelles elle peut prétendre et nous pouvons si besoin constituer ensemble le dossier de demande de financements. 

Quels conseils donneriez-vous à une entreprise en quête de financements ? 

Anticiper

Beaucoup d’entreprises nous contactent tardivement dans le cadre de leur recherche de financement, et cela a été particulièrement le cas durant la crise sanitaire.

Une demande de financement doit se faire sur la base de fonds propres, qui plafonnent le montant des aides octroyées. Pour simplifier, 1€ de fonds propres est égal à 1€ d’aide : le capital apporté au départ est très important. Il ne faut pas hésiter à nous contacter avant de consommer tous vos fonds propres. 

Tout mobiliser

Suivant la même logique, il ne faut également pas hésiter à venir frapper à la porte de la CCI avant-même d’avoir besoin de subventions. Une entreprise connue de nos services aura plus de chance d’obtenir des aides.

Certaines entreprises espèrent avoir une aide très importante dès la première demande lorsqu’elles sont dans le besoin, mais il s’agit d’une relation de confiance et d’un accompagnement sur le long terme.

Selon le projet vous pourrez par exemple toucher une première subvention de 30 000€, puis une seconde de 100 000€.

En résumé, mon principal conseil est celui de l’anticipation. Faire les choses dans l’ordre, se renseigner dès qu’on a un peu de fonds propres, et se faire accompagner pour la demande pour optimiser ses chances !

Recherche de financements

Vous êtes en recherche de financement pour accroitre votre activité ? Nous sommes là pour vous accompagner dans l’identification des sources de financement adéquates !

Comment les entreprises financent-elles leur développement ?

Au cours de son existence, une entreprise a besoin d'un financement pour assurer son fonctionnement, son développement au quotidien et sa pérennité. Ainsi, il existe trois grands types de financement de croissance pour les entreprises : l’autofinancement, les fonds propres et l’emprunt auprès d'une banque.

Pitch et levée de fonds : les conseils de Lokki

Lokki, lauréat des It Tuesday 2020, propose un logiciel SaaS de gestion et de réservation dédié aux loueurs d’équipements. Boostée par une levée de fonds en mai 2021, la jeune start-up grenobloise a multiplié par 4, le nombre de ses clients. Raphaël Masbou, co-fondateur, délivre de précieux conseils pour un pitch travaillé au cordeau et une approche structurée des futurs investisseurs.