Le Chèque Relance Export a financé mon voyage à Abidjan

Le chèque relance export a financé mon voyage à Abidjan

Témoignage

Vigicom conçoit et développe depuis plus de 10 ans des équipements électroniques mobiles pour les entreprises de sécurité. Yohann Laudier, co-dirigeant de cette TPE innovante, a bénéficié du chèque relance export. Une aubaine qui lui a permis de financer une partie de son voyage à Abidjan.

Pourquoi le chèque relance export ? 

En 2018, j’ai contacté la CCI Seine-et-Marne et nous avons mis en place un dossier d’assurance prospection. Pendant 3 ans devenus 4 ans avec la Covid, nous avons eu un budget à consommer dans le cadre de cette assurance. L’objectif ? Visiter trois pays avec lesquels nous voulions travailler : le Cameroun, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

En 2019, j’ai donc réalisé 2 voyages ; le premier à Abidjan, le second à Dakar au cours desquels J’ai pu rencontrer des sociétés de sécurité privées, de gardiennage et établir un cahier des charges afin de développer un logiciel adapté, qui les aiderait à mieux organiser le travail des agents de sécurité sur le terrain. L’an dernier, nous avons dû mettre les voyages sur pause. Mais cette année, nous avons pu à nouveau voyager et je suis allé à Abidjan pour la seconde fois grâce au chèque relance export le mois dernier. C’est ma conseillère à la CCI qui m’a parlé du chèque relance export, elle m’a vraiment accompagné et pris par la main pour que nous montions mon dossier. 

L’objectif de cette seconde visite était de montrer aux entreprises la toute nouvelle application développée pour le marché africain !

De retour de votre séjour à Abidjan, qu’en retirez-vous ?  

Bénéficier de ce chèque a été une opportunité incroyable, une aubaine ! Il nous a permis une grande souplesse alors que nous avions la volonté d’investir dans du temps et de l’argent pour prospecter et développer notre activité à l’export. Concrètement, le chèque a couvert les frais d’avion et d’hôtel, ce qui n’est pas négligeable. Il ne faut pas oublier que nous sommes une TPE, nous sommes seulement 9 salariés, et l’export représente 12% de notre chiffre d’affaire. 

Aujourd’hui, il est cependant encore un peu tôt pour parler de résultats. Nous sommes éditeur de logiciel, c’est un marché de niche, nous y allons doucement et nous accompagnons nos clients progressivement. Après la présentation physique, nous leur avons envoyé des liens de démonstration, ils sont en période de test pour l’instant mais ils ont compris l’importance de monter en technologie. D’ici la fin de l’année, nous aurons les premiers retours commerciaux, les premières commandes ainsi que les premières améliorations techniques. 

En quoi la crise sanitaire a-t-elle impactée les activités internationales de Vigicom ? 

L’année Covid a été synonyme d’un niveau zéro à l’export pour Vigicom, et je suis convaincu que les entreprises à l’étranger avaient également d’autres priorités. Cependant, ça nous a permis de travailler sur d’autres sujets et nous recentrer sur le marché national notamment. Ce chèque a été l’occasion pour nous de remettre le pied à l’étrier à l’international. C’est une forme d’investissement, qui permet d’avoir de l’argent assez rapidement pour prospecter sans impacter directement la trésorerie de la société. 

Vigicom en quelques chiffres

Chèque Relance Export

Développez vos activités à l'international avec le Chèque Relance Export, aide publique nationale pour les  PME et ETI françaises.

Faites de l’international 2021

Le rendez-vous annuel incontournable des PME de la région Ile-de-France pour s’informer et rencontrer les principaux experts de l’international

Ce site utilise des cookies dont la finalité est décrite ici. Si vous souhaitez vous opposer, cliquez sur le bouton "En savoir plus".