Autoliquidation de la TVA due à l’importation

Actualité
INFOREG

Généralisation du régime à compter du 1er janvier 2022

Lors des opérations d’importation des biens en France, les opérateurs économiques peuvent décaler la déclaration et le paiement de la TVA due au moment de l’importation grâce au dispositif d’autoliquidation de la taxe.

Le montant de la taxe sera précisé sur la déclaration CA3 sur la ligne 2B déposée mensuellement ou trimestriellement par l’entreprise qui réalise les opérations imposables et liquidé selon le régime classique.

Quel est le régime en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021 ?

Jusqu’au 31 décembre 2021, tous les opérateurs économiques peuvent bénéficier du régime d’autoliquidation de la TVA à l’importation à condition de disposer d’une autorisation délivrée par les services des douanes. 

Pour pouvoir obtenir cette autorisation, l’entreprise doit respecter les conditions suivantes :

  • Effectuer au moins quatre importations au sein du territoire de l'UE au cours des 12 mois précédant la demande ;
  • Disposer d’un système de gestion des écritures douanières et fiscales permettant le suivi des opérations d’importation ;
  • Ne pas avoir commis d'infractions graves ou répétées aux dispositions douanières et fiscales au cours des 12 mois précédant la demande ;
  • Avoir une situation financière satisfaisante au cours des douze derniers mois précédant la demande (sans condition de garantie ou de caution).

Les entreprises non établies dans l’Union européenne peuvent également bénéficier du dispositif d’autoliquidation lorsqu’elles effectuent le dédouanement des marchandises avec l’aide d’un représentant en douane titulaire d'une autorisation d’opérateur économique agréé "simplifications douanières" valide.

La demande d’autorisation d’autoliquidation de la TVA doit être adressée à l'un des bureaux de douane où sont déposées les déclarations d'importation.

L’autorisation prend effet le premier jour du mois suivant celui de sa délivrance et prend fin le 31 décembre de la troisième année suivante. Elle est renouvelable par tacite reconduction par période de trois années civiles sauf dénonciation formulée au moins deux mois avant l'expiration de chaque période. Elle peut être rapportée par l'administration des douanes lorsqu'elle constate que les conditions requises ne sont plus remplies.

Quel est le régime à compter du 1er janvier 2022 ?

À compter du 1er janvier 2022, la procédure d’autoliquidation devient obligatoire et automatique pour tout redevable identifié à la TVA en France et qui effectue des opérations d’importation. Par conséquent, l’autorisation d’autoliquidation sera supprimée.

Pour pouvoir effectuer l’autoliquidation de TVA à l’importation, les redevables doivent obligatoirement disposer d’un numéro de TVA intracommunautaire français valide. Ce numéro devra désormais systématiquement figurer sur une déclaration en douane d’importation.

Le numéro de TVA intracommunautaire français doit correspondre à "FR + 11 caractères alphanumériques".

La déclaration de la TVA à l’importation se fera directement sur la déclaration CA3 déposée mensuellement ou trimestriellement par une entreprise assujettie. Si le dépôt de la déclaration est dématérialisé, cette dernière sera pré-remplie, le 14 de chaque mois, des bases d’imposition de TVA à l’importation, exigible au titre des importations taxables réalisées au cours du mois précédent, à partir des données figurant sur les déclarations en douane.

Les redevables pourront vérifier les informations pré-remplies sur la déclaration de TVA en se connectant sur un espace dédié sur le site des douanes.

Les personnes non-assujetties et non-identifiées à la TVA en France ne pourront pas bénéficier du régime d’autoliquidation et continueront de déclarer et payer la TVA à l’importation auprès des services de la Direction générale des douanes et droits directs en même temps que les droits de douane.

Pour aller plus loin

Document rédigé par les juristes du réseau EEN (Enterprise Europe Network)

Ce document a été rédigé par les juristes du réseau EEN pour apporter un soutien expert aux entreprises pour faire face à l'impact de la crise sanitaire liée au coronavirus.
 

Mis à jour le 25/11/2021
Enterprise Europe Network

Depuis plus de 10 ans, le réseau Enterprise Europe Network aide les petites entreprises à tirer le meilleur parti du marché européen.

Echanges intracommunautaires de biens : régime de TVA

Les entreprises immatriculées dans les Etats membres de l'Union européenne (UE) qui réalisent du commerce de marchandises entre elles (« acquisitions » et « livraisons » de biens) sont soumises à des règles particulières au regard de la TVA.

Echanges de biens avec des pays hors Union européenne : régime de TVA

Les entreprises françaises qui exportent des marchandises en dehors de l'Union européenne sont en principe exonérées de TVA ; tandis que celles qui importent sont normalement soumises à la TVA française.

Vente à distance intracommunautaire de biens : Les nouvelles règles à partir du 1e juillet 2021

La réforme portant sur la TVA applicable aux ventes à distance est entrée en vigueur le 1er juillet 2021. La réforme s’inscrit dans l’esprit de l’Union européen de mettre en place un principe de taxation à destination.