Agir pour devenir une entreprise plus inclusive

Fiche pratique

En France, 2,5 millions de personnes sont éloignées de l’emploi pour diverses raisons. L’emploi est un puissant vecteur d’inclusion et de lutte contre toutes les formes de discrimination et d’exclusion et peut répondre à des enjeux stratégiques de l'entreprise.

La fondation Adecco Group qui a pour mission de permettre à chacun de devenir un acteur de sa vie, et d’imaginer ensemble le futur du travail, a publié une étude pour "Systématiser les pratiques inclusives en entreprise" afin de contribuer à une société meilleure plus égale et plus juste. 

2,5 millions de personnes sont éloignées de l’emploi :

  • actifs au chômage de longue durée ;
  • personnes en situation de handicap ;
  • halo du chômage ;
  • personnes issues des QPV ;
  • réfugiés statutaires ;
  • NEET (Not in Education, Employment or Training) soit sans emploi ne poursuivant pas d'études et ne suivant pas de formation ;
  • personnes sortant de prison sous main de justice.

Pourquoi agir en faveur de l’inclusion ? 

Pour recruter

L’emploi est un puissant vecteur d’inclusion et de lutte contre toutes les formes de discrimination et d’exclusion :

  • 264 800 emplois vacants ;
  • 1 entreprise sur 5 met en place concrètement des actions pour favoriser l’inclusion ;
  • 86 % considèrent que c’est aussi l’affaire des entreprises de favoriser cette inclusion.

Pour répondre à des enjeux stratégies  

  • Dans le rôle Social et sociétal de l’entreprise ;
  • Dans le cadre de l’activité et la compétitivité ;
  • Dans la stratégie RSE/ RH / Achats ;
  • Dans le développement des partenariats.

Pour bénéficier des aides financières 

  • 81 % des personnes interrogées estiment que les incitations fiscales et les aides directes sont propices au développement d’actions inclusives.

Quels sont les freins à l'inclusion ?

  • Les préjugés et stéréotypes ;
  • Les freins liés à la personne (son histoire son parcours) ;
  • Les freins des entreprises : Peu d’engagement, des difficultés à identifier les personnes éloignées de l’emploi des processus de recrutement peu adaptés, des démarches peu structurées avec un manque d’indicateurs et l’évolution du marché du travail.

Il faut changer le regard et avant de faire de l’inclusion il faut comprendre l’autre.

Quel est le paysage de l’inclusion ? 

L’environnement inclusif est une solution pour les personnes qui ne sont pas totalement prêtes à travailler en entreprise classique. Elles sont accompagnées tout au long de leurs parcours par :

  • Le Service public de l’emploi et acteurs institutionnels (Pôle Emploi, mission locale, Cap Emploi…) ;
  • Les Structures de l’Insertion par l’Activité Economique (3800 structures, 135 000 salariés) ;
  • Le Secteur adapté ou protégé ;
  • Les Entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire (2,4M de salariés) et associations ;
  • Les GEIQ (160) et les collectifs d’entreprise.

Un budget de 88 milliards d’euros de dépense est affecté au secteur de l’emploi chaque année en France. 

Réparti en 83 % de dépenses visant un impact sur l’emploi dans les entreprises et 17 % de dépenses associées aux politiques actives.

Quels sont les facteurs clés de succès pour agir en tant qu’entreprise inclusive ?

  • Intégrer la démarche à la stratégie de l’entreprise l’inclusion doit faire sens pour le business ;
  • Accompagner toutes les parties prenantes : 20 % des entreprises de plus de 50 salariés auraient besoin d’être accompagnées dans leur démarche inclusive ;
  • Penser et proposer des solutions aménagées : Etre inclusif c’est adapter le poste et pas la personne ;
  • Adopter une culture d’entreprise ouverte : plus de dirigeants et décideurs RH se sentent concernés à titre personnel, plus leur entreprise met en place des actions en faveur des plus vulnérables ;
  • Avoir une approche territoriale affirmée : le national permet l’essaimage des actions réussies sur le plan local.

Source

Lors de la conférence organisée au sein de la CCI Paris sur l’IAE au mois d’octobre, nous avons proposé deux ateliers d’échanges de pratique avec le Groupement Régional des Acteurs de l’Insertion par l’Activité Economique, au mois de Novembre ayant pour thématique le recrutement inclusif et sur les achats inclusifs.

 

 

La fondation Adecco Group est venue présenter lors de l’atelier sur le recrutement inclusif son étude "Systématiser les pratiques inclusives en entreprise".

La méthodologie de l’étude ? 

  • Un atelier exploratoire pour une liste préliminaire de mesures
  • 80 Dirigeants, DRH et Responsables RSE auditionnés
  • Une revue littéraire
  • Une enquête quantitative menée par BVA auprès de 518 dirigeants et décisionnaires RH

 

Mis à jour le 25/11/2021
Club Paris "Les entreprises s'engagent !"

Vous menez des actions en faveur de l'inclusion par l'emploi au sein de votre entreprise ? Vous souhaitez faire partie d'un réseau d'entreprises engagées et valoriser vos démarches ? Rejoignez le club parisien des entreprises inclusives.

Inclusion par l'emploi : L'insertion par l'activité économique

L’insertion par l’activité économique (IAE) crée des emplois et offre à des personnes en recherche d’emploi, un parcours de qualification pouvant aller jusqu’à 2 ans, à travers l’exercice d’une activité rémunérée couplée à un accompagnement personnalisé.

L’inclusion, une source de créativité pour Fairly Made

L’engagement, l’inclusion social par le travail, Fairly Made les porte au quotidien. Du choix des matières premières à la confection, l’entreprise donne aux acteurs de la mode, les moyens d’améliorer leur impact environnemental et leur éthique. Pas surprenant que les créatrices de Fairly Made aient décidé de rejoindre le club parisien des entreprises inclusives animé par la CCI Paris. Explications avec Camille Le Gal, cofondatrice d’une entreprise en pleine expansion.

Inclusion par l'emploi - Agir pour les aidants

Recruter ou faire progresser des publics vulnérables dans l’entreprise répond à l’engagement RSE.