Le télétravail

mains sur clavier

Communément appelé le « travail à distance », le télétravail a depuis la loi de simplification du droit du 22 mars 2012 une définition légale...

Le télétravail désigne toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail  qui aurait pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci.

Etat des lieux du télétravail en France

Le Tour de France du télétravail 2012 a donné lieu à la parution d’un Livre blanc national permettant de faire un état des lieux de cette pratique en France, des expériences en entreprise, des freins et perspectives de développement.

Les réactions perçues lors de ce Tour de France ont confirmé la transition progressive des entreprises vers des organisations plus flexibles, mais aussi des difficultés rencontrées face à la résistance au changement de la part du management.

Quelques chiffres :

- 17 % de la population active travaille hors de son entreprise plus d’un jour par semaine (79 % de leur domicile, 8% de télécentres), mais dans 67% des cas en dehors de tout formalisme ;
- 48 % des entreprises du CAC 40 se sont engagées à organiser le travail distance dans le cadre d’accords formalisés ;
- 76 % des salariés franciliens souhaitent télétravailler (98% des jeunes diplômés).

Les arguments favorables au télétravail

- plus d’autonomie dans l’organisation du travail ;
- une meilleure qualité de vie (moins de temps de trajet domicile-travail) ;
- 20 % d’absentéisme en moins ;
- 22% de productivité en plus et plus de motivation pour les salariés ;
- jusqu’à 30 % d’économie sur la surface immobilière…

Des freins au développement du télétravail largement d’ordre culturel

- 78 % des dirigeants doutent de l’efficacité des collaborateurs en télétravail, mais seuls 41% l’ont pratiqué ;
- peur de perte d’autorité du middle-management ;
- difficulté à séparer sphère professionnelle et sphère privée…

Les conditions juridiques de mise en œuvre du télétravail

Maintenant incluses dans le code du travail, elles concernent notamment la prise en charge des coûts matériels, l’entretien annuel, la fixation des plages horaires pendant lesquelles le salarié peut être joint…

Pour en savoir plus

Les mentalités évoluent

Selon une étudeOpinionway pour Brother de février 2014

Face aux nécessités de réduction/optimisation des coûts de fonctionnement et de meilleure productivité, le regard des entreprises sur le télétravail et plus généralement le travail à distance évolue.

68% des entreprises* (TPE/PME) sont intéressées par le télétravail et 20 % très intéressées. 69% se déclarent favorables aux webconférences.

Retour d'expérience

En 2012, le groupe de services en technologies de l'information et de la communication en environnements professionnels Hub One, qui réunit 430 collaborateurs, a signé un accord relatif au télétravail. Retour d'expérience avec Patricia Lorreyte, la DRH de Hub One, sur les tenants et les aboutissants de ce mode de travail mais aussi sur les atouts et les pièges de ce type de collaboration.  

Pour une aide à la mise en oeuvre du télétravail :

Simple Web Content Display 383 n'est pas approuvé.
Nos événements