Des mesures pour aider les commerces, hôtels et restaurants à passer le cap

Le Gouvernement vient d’adopter des mesures d'aide aux entreprises franciliennes impactées par le mouvement de grève, en particulier les commerçants, hôteliers et restaurateurs.

Il a ainsi été décidé :
 

  • de rétablir l’accès aux mesures d’étalement fiscal et social ainsi que le dispositif de chômage partiel si nécessaire,
  • d’accorder des autorisations complémentaires d’ouvertures dominicales dans les prochaines semaines.

N’hésitez pas à faire appel à votre CCI. Elle pourra vous aider à bénéficier de ces dispositifs.
 

Ces premières mesures vont dans le bon sens et répondent en partie au mesures de soutien financier demandées par la CCI Paris Ile-de-France pour les commerçants, restaurateurs et hôteliers :
 

  • des moratoires sur les dettes sociales et fiscales,
  • un allégement de la TVA avec un taux à 5,5 pour les secteurs les plus touchés -pour une durée de six mois compte tenu des investissements des commerçants en cette période particulière où certains réalisent près de 20 % de leur chiffre d’affaires,
  • une exonération de certaines taxes telles que la taxe sur les enseignes,
  • une exonération de la redevance sur les terrasses…

Toutes les énergies doivent être déployées pour accompagner les commerçants dans ces moments difficiles, comme le fait la campagne nationale "J’aime mon commerce", car la survie du commerce est plus que jamais d’actualité.

 

Campagne "J'aime Mon Commerce"

Pour soutenir le commerce parisien, la CCI Paris propose la campagne "J'aime Mon Commerce" afin de mobiliser les Parisiens sur ce véritable enjeu économique et citoyen.