Créer son entreprise ou en reprendre une : les formalités

Créer ou reprendre une entreprise nécessite de l’investissement et surtout de la préparation. Depuis plus de 20 ans, la CCI Paris Ile-de-France accompagne les porteurs de projets ou repreneurs dans la réussite de leurs démarches, notamment administratives.

Entretien avec Branka Berthoumieux, responsable du pôle Reprise Transmission à la CCI Paris.

Création ou reprise d’entreprise : que choisir ?

Qu’il s’agisse d’une création d’entreprise ou d’un projet de développement sur une activité déjà existante, l’entrepreneur doit être prêt à entrer dans une démarche entrepreneuriale et cadrer son projet dès le départ. « Dans un contexte de reprise d'entreprise, il est important de se poser la question du domaine d’activité, de la taille de la société, de la localisation géographique » explique Branka Berthoumieux, « Sans oublier le montant de son apport en fonds propres ». Reprendre une activité, avec une réussite déjà prouvée, permet de rassurer les investisseurs ou partenaires financiers « car on prend le train en marche, avec un historique de chiffre d’affaires, de résultats, une équipe en place et un portefeuille clients déjà structuré ».

Quelles démarches administratives ?

Protocole d’accord, dues diligences, closing... La concrétisation d'un projet de reprise requiert a minima 12 mois, avec un processus très formaliste (lettre d'intérêt, promesse de vente, acte de cession de parts sociales ou d’actions). « Sur la reprise, il est fréquent que les conseils désignés par les parties se chargent des formalités administratives. Une fois la société holding de reprise créée et la cession effectuée, il y a une obligation de publication dans les journaux habilités, pour faire état du changement de dirigeant et des actionnaires », ajoute-t-elle.

Vers qui s’orienter ?

Les CCI proposent un accompagnement des créateurs ou repreneurs, tout au long de leur projet. Avec la formation « 5 jours pour reprendre », les repreneurs d’entreprise abordent avec des experts les aspects économiques, financiers et juridiques de leur projet de reprise. « Nous accompagnons aussi des repreneurs ou cédants, personnes physiques ou morales, avec une offre d’accompagnement dédiée : aide à la validation du projet, mise en relation et réseaux, bourse d’opportunité, évaluation pour les cédants et sourcing pour les repreneurs… » conclut Branka. Enfin, le Centre de Formalités des entreprises (CFE) de chaque CCI permet de sécuriser les formalités d’entreprise avec un conseiller spécialisé.

 

 

Créer ou reprendre une entreprise avec la CCI Paris Ile-de-France

Référencé par le dispositif Entrepreneur #LEADER de la région Ile-de-France, la CCI accompagne les porteurs de projets de manière individualisée pour constituer leurs dossiers. Forte de 20 ans d’expérience en reprise d’entreprise et transmission, la CCI Paris Ile-de-France accompagne par ailleurs plus de 1000 repreneurs en permanence. Découvrir les services de votre CCI en matière de transmission d'entreprise.

 

 

A voir aussi
Formation 5 jours pour reprendre

Une formation pour acquérir la méthodologie, les connaissances et les savoir-faire indispensables pour être crédible auprès des cédants et des financeurs.

SécuritActes Modifications
SécuritActes Modifications

Vous souhaitez déclarer un changement de dirigeant ? transférer votre siège social ? modifier l'objet social ou la dénomination de votre entreprise ?