L’affacturage, la solution à ne pas négliger en temps de crise

Actualité

Selon la Banque de France, "L'opération de factoring, ou affacturage en français, consiste en un transfert de créances commerciales de leur titulaire à un factor qui se charge d'en opérer le recouvrement et qui en garantit la bonne fin, même en cas de défaillance momentanée ou permanente du débiteur. Le factor peut régler par anticipation tout ou partie du montant des créances transférées." 

L'affacturage, une solution de financement adaptée à toutes les tailles d'entreprise

L'affacturage s’adapte ainsi aux exigences d’entreprises de tailles très diverses, de la TPE à l’ETI, voire au-delà.
Bien que les factors appartiennent à des groupes bancaires, le factoring s’analyse comme une véritable alternative au financement bancaire traditionnel
En dépit du recours massif des entreprises aux Prêts Garantis d’Etat (PGE), l’affacturage demeure une solution privilégiée pour renforcer sa trésorerie à moindre coût, grâce à un marché particulièrement concurrentiel, prescrit par les banques à 70% et par le courtage pour le solde (estimation marché).
Ce financement par anticipation des factures (appréciable face à des délais de règlement effectifs qui excèdent parfois 60 jours) constitue un outil efficace de couverture du besoin en fonds de roulement (BFR).
Les critères d’éligibilité des créances, portant sur des personnes morales publiques et privées (particuliers exclus), concernent leur caractère certain, liquide et exigible à l’échéance convenue.
Eu égard au contexte Covid-19 et en contrepartie de la garantie de l’Etat, les factors ont également proposé le financement de commandes sous certaines conditions jusqu’au 30 juin 2021.

L'affacturage, le premier financement court terme des entreprises

Avec des encours de 57,4 milliards d’euros au 31 décembre 2019 (source ASF), l’affacturage est le premier financement court terme des entreprises françaises, devant le découvert bancaire.
La raison est évidente : l’affacturage est un financement d’actifs alors que le découvert bancaire est accordé sur le fondement de la santé financière du client, donc sujet aux aléas du crédit.
L’affacturage est devenu une activité financière reposant sur des processus solides et l’utilisation accrue des nouvelles technologies et du digital.

L’industrialisation du métier a autorisé l’augmentation continue des encours affacturés combinée à une baisse régulière des coûts.
Le succès de l’affacturage résulte également d’une multiplication des offres, largement appréciée par les TPE et PME françaises, en termes de structuration et d’outils mis à leur disposition.

L'affacturage, une solution adaptée à l'entreprise en difficulté

De surcroît, l’affacturage s’adapte à l’actualité de l’entreprise en difficulté ou en croissance car il est corrélé au chiffre d’affaires qu’elle réalise.

Cette adéquation au marché permet aux factors de fidéliser leur portefeuille clients, au-delà de 5 ans en général, selon la taille de l’entreprise.
Au-delà du financement, l’affacturage accompagne les entreprises désireuses d’externaliser la gestion de leur poste clients (gestion comptable et/ou recouvrement) : l’entreprise se consacre plus largement au développement de son activité et à ses éventuels dysfonctionnements, tout en générant des économies d’échelle.
Durant cette période de crise sanitaire et économique, le nombre de défaillances d’entreprises est prévu en forte croissance sur 2021. La sécurisation du poste clients représente un véritable enjeu et l’affacturage offre également l’opportunité de s’assurer contre le risque d’insolvabilité.

L'affacturage, une solution souple de financement des entreprises

Les factors interviennent sur leur marché domestique mais également à l’international via des implantations locales ou des correspondants étrangers, voire en direct.
Les factors modulent leurs offres en fonction des tailles d’entreprises : ils peuvent proposer des financements de balances internationaux, confidentiels et déconsolidants à destination des ETI et des grands comptes en réponse à des contraintes de ratios bilanciels.
De même, les TPE apprécient les offres innovantes de financement au forfait sans engagement ni caution (offre semblable aux fintechs).
Les entreprises bénéficient de la part des factors d’un service unique (financement/recouvrement/garantie) selon leurs besoins, sans devoir recourir systématiquement à leur offre globale.   
Le factoring comme dernier recours pour les TPE / PME en difficulté n’est plus sa vocation première comme à une certaine époque, bien révolue !
L’affacturage s’est imposé au fil des années comme La solution de financement d’actifs auprès d’un large éventail d’entreprises désireuses de profiter d’un marché mature techniquement, concurrentiel par son faible coût, souple dans son fonctionnement et digital grâce à la gamme des outils proposés.

Le marché français de l'affacturage

Le marché français de l’affacturage, malgré une décrue attendue en 2020 relative aux PGE (délivrés à hauteur de 130 milliards d’euros), devient le leader européen grâce à la diversité de sa clientèle, la fidélisation de ses clients et surtout son attractivité par rapport aux solutions bancaires traditionnelles.
Les factors, dans leur démarche de responsabilité sociétale, poursuivent leurs efforts d’innovation, d’accessibilité et de robustesse face à des financements bancaires souvent insuffisants pour les entreprises confrontées à un manque de visibilité.
L’adaptation au cas par cas de l'offre du factor à la demande du client permettra à l’affacturage de se maintenir au premier rang des solutions de financement court terme privilégiées par les entreprises !

 

Article co-écrit avec notre Partenaire DIOT Financement, Stéphane SCHAKER (Directeur des opérations) & Olivier DHUIME (Directeur Général) chez DIOT Financement.

 

Webinar "L’affacturage, le financement d’actifs à privilégier pour renforcer sa trésorerie !"

 

L’affacturage, le financement d’actifs à privilégier pour renforcer sa trésorerie !

 

Comment financer le développement de son entreprise ?

Vous avez un projet de croissance pour votre entreprise (nouveaux marchés, international, croissance externe…) ? De nombreux dispositifs de financement existent pour vous accompagner !

Les stocks : des actifs insuffisamment financés

Les stocks constituent une composante du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) de tous les secteurs nécessitant un recours à des flux physiques. Dans un contexte de relance de vos activités pendant lequel les banques risquent de durcir leur politique de crédits, pensez à optimiser les stocks pour limiter leur impact sur votre BFR.

Entreprise relancez votre activité

Faites le point sur la reprise de votre activité avec la "Check-list Relance" et balayez l'ensemble des questions clefs pour reprendre en toute sécurité.

Espace entreprises en difficulté

La prévention s'impose aujourd'hui comme un acte de gestion nécessaire et quotidien. Votre CCI vous informe, vous conseille, vous accompagne et vous oriente selon la nature et le degré de vos difficultés à travers un dispositif complet.