Jeune entreprise : comment gérer vos premiers salariés ?

Fiche pratique

Vous êtes une jeune entreprise et vous êtes amené à gérer vos premiers salariés ? Accueillir des collaborateurs est signe de bonne santé pour votre entreprise mais encadrer et accompagner votre nouvelle équipe dans ses futures missions requiert un travail important et parfois complexe.

L’intégration : une première étape essentielle

Une fois les formalités préalables à l’embauche de vos salariés accomplies, il est désormais nécessaire de les intégrer à votre entreprise

L’intégration constitue une étape clé durant laquelle les nouveaux collaborateurs vont s’immerger dans l’entreprise, découvrir concrètement leurs missions et leurs objectifs. Vous devez donc anticiper l’arrivée de votre nouvelle équipe afin qu’elle soit opérationnelle dès que possible.

Au-delà de vos obligations en tant qu’employeur (informations sur la convention collective en vigueur, planification du rendez-vous médical d’information et de prévention, proposition de la mutuelle d’entreprise…), vous devez ainsi vous assurer que vos salariés ont accès aux bons outils et à toutes les ressources nécessaires pour travailler.

Une intégration réussie est la première pierre qui permettra d’engager vos salariés sur le long terme, avec un impact direct sur leur bien-être et donc sur leur productivité. 

Suivre et accompagner l’évolution de vos salariés

Les jeunes entreprises sont souvent confrontées aux problématiques de gestion des ressources humaines (GRH). Pour vous accompagner sur ce terrain fastidieux, il existe des logiciels SIRH qui vous permettront d’automatiser les processus (fiches de paie, congés ou absences, notes de frais…) tout en respectant les formalités légales. Un gain de temps, de praticité et de coûts pour vous permettre in fine d’assurer la maîtrise de l’ensemble de vos activités. 

Chaque mois, l’employeur doit notamment remplir une déclaration sociale nominative (DSN) à partir de la fiche de paie de ses salariés. Vous devez également faire une déclaration ponctuelle à chaque fois qu’un événement affecte la situation d’un salarié (arrêt maladie, congés …). Mais une bonne gestion de son personnel passe aussi par l’humain.

Tous les 2 ans en moyenne, vous devez initier un entretien professionnel avec vos salariés. Il constitue un acte clé de l’évolution professionnelle de vos équipes. Cette rencontre permet d’échanger sur les objectifs, d’identifier les besoins et de les impliquer dans la gestion de leurs parcours. Pensez également à informer vos collaborateurs sur leur droit à la formation : gagner en compétences peut-être une source de motivation qui sera bénéfique pour votre entreprise.

Un management au service de votre productivité

Cette rencontre permet d’échanger sur les objectifs, d’identifier les besoins et de les impliquer dans la gestion de leurs parcours. De manière générale, un bon management peut engendrer une forte croissance notamment si les collaborateurs se sentent en confiance : ils n’hésiteront pas à apporter de nouvelles idées, à exprimer d’éventuels malaises et à s’impliquer pleinement. Soyez à leur écoute et fixez avec eux leurs objectifs. Pensez également à informer vos collaborateurs sur leur droit à la formation : gagner en compétences peut être une source de motivation bénéfique.

Votre capacité à motiver vos collaborateurs ainsi que le temps que vous consacrerez à la cohésion d’équipe, en organisant par exemple des événements d’entreprise (séminaires, repas d’équipe …) ou des points collectifs, sont justement essentiels à l’efficacité et la progression de votre entreprise mais aussi de vos équipes. En somme, une gestion maîtrisée de vos salariés assurera la pérennité de votre entreprise. 

Recruter votre 1er collaborateur : quelles formalités faut-il accomplir ?

Il n’est pas évident, lorsque vous recrutez votre premier salarié, de connaître toutes les formalités administratives qu’il faut effectuer  une fois que l’on a trouvé le bon candidat. 

Jeune entreprise : comment obtenir des financements pour vous développer ?

Vous venez de créer votre entreprise mais il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi les différentes solutions de financement pour développer vos projets. Que faut-il préparer ? Qui devez-vous contacter ? A quel format de financement pouvez-vous prétendre ?